Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Nouvel embargo sur les exportations de viande britannique

La rédaction de Néorestauration
L'Union européenne a rétabli mercredi l'embargo sur toutes les exportations de viande britannique, après la découverte d'un nouveau cas de fièvre aphteuse dans le sud-est de l'Angleterre. Cette mesure "d'urgence" adoptée par les experts vétérinaires des 27 sera en vigueur jusqu'au 15 octobre.

Toute la Grande-Bretagne a été classée en "zone à haut risque", interdisant toute exportation de bétail vivant et de produits animaux. La décision concerne les bovins, ovins, porcins et caprins. L'Irlande du Nord n'est pas concernée et peut librement exporter vers l'Union, à condition de présenter des certificats adéquats.

Le 25 août, les experts vétérinaires avaient jugé opportun d'autoriser à nouveau la Grande-Bretagne à reprendre ses exportations, seule une zone de 10 km autour des deux fermes anglaises contaminées par la fièvre aphteuse restant encore sous surveillance.

Pour sa part, le président de l'Office des Viandes d'Ecosse à Edimbourg, Donald Biggar, a indiqué être profondément préoccupé par le nouveau cas de fièvre aphteuse qui a eu lieu dans une ferme du Surrey, en Angleterre. Ces commentaires sont venus au moment même où le gouvernement écossais annonçait un nouvel arrêt des mouvements d'animaux en Ecosse. Néanmoins, les mouvements d'animaux directement vers l'abattoir, sous réserve d'inspection vétérinaire sont autorisés. « C'est réellement l'une des pires nouvelles que nous ayons eues. Notre industrie était en pleine reconstruction des effets du premier embargo et ce nouvel arrêt est peut-être encore pire ! Une nouvelle fois, la priorité absolue est d'éradiquer et contenir la maladie et nous espérons que cela peut arriver avec un minimum d'interruption pour l'Ecosse. Pour cela, j'accueille avec plaisir la décision du Ministre Richard Lochhead d'avoir permis d'avoir une dérogation pour les mouvements d'animaux directement vers les abattoirs Ecossais. Nous sommes tous très anxieux dans l'attente de nouvelle sur le virus trouvé dans la ferme du Surrey. Si c'est la même source que lors des cas d'août, peut-être trouverons-nous une sortie plus rapide des restrictions que celles qui affectent l'Angleterre. L'Office des Viandes d'Ecosse fera tout ce qui pourra aider l'industrie à traverser ce nouvel embargo avec le moindre mal», a commenté Donald Biggar.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Les partenaires producteurs de Martini certifiés durables en 2021

Les partenaires producteurs de Martini certifiés durables en 2021

Après avoir été, pendant des décennies, le pionnier en matière de pratiques durables dans les vignobles du nord-ouest de l'Italie, MARTINI annonce que l’intégralité de ses partenaires[…]

d’aucy foodservice lance 45 références Certification Environnementale des Exploitations

d’aucy foodservice lance 45 références Certification Environnementale des Exploitations

L’engagement énergétique de Metro France : un faire-valoir de sa politique RSE

L’engagement énergétique de Metro France : un faire-valoir de sa politique RSE

Alternative à l'élimination des poussins males, la filière française des oeufs au rendez-vous

Alternative à l'élimination des poussins males, la filière française des oeufs au rendez-vous

Plus d'articles