Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

« Nous souhaitons prendre notre part sur le marché de la restauration et du vin »

« Nous souhaitons prendre notre part sur le marché de la restauration et du vin »

© DR

Arrivé à la tête de la centrale de distribution de boissons, lors de sa création en juin 2004, après un parcours dans la grande distribution, Xavier Alberti s'appuie sur la spécificité du réseau constitué de 185 entreprises adhérentes indépendantes à travers toute la France.

NÉO Comment expliquez-vous la croissance de C10 ?

Xavier Alberti - Le marché de la distribution de boissons hors domicile en France a été marqué par une forte inversion des tendances : l'hégémonie des brasseurs a laissé la place à celle des structures indépendantes. Depuis l'acquisition d'Elidis en 2008, nous avons fortement progressé grâce à trois facteurs clés : le développement des compétences avec notamment la création de l'Institut de formation, la mise en avant du service clients, et la montée en puissance d'une offre de référence sur le vin. Par ailleurs, grâce à la structure du réseau, nous pouvons réagir très vite aux demandes des restaurateurs avec une grande latitude d'actions.

NÉO En 2008, C10 s'est doté d'une plate-forme logistique de 10 000 m² à Blanquefort (33). Quel rôle joue-t-elle ?

X. A. - Cette plate-forme est à l'image de ce qui se pratique dans la grande distribution. Elle assure de manière réactive et régulière l'approvisionnement des 215 entrepôts du réseau. Elle permet aux adhérents d'avoir accès à un cinquième des 11 000 références disponibles pour le réseau. Et ce, sans contrainte de volume ni de stockage.

NÉO Quel est le segment de boissons où C10 est le mieux implanté ?

X. A. - Nous sommes fournisseurs et distributeurs de toutes les boissons pour tous les types d'établissements : cafés, bars, brasseries, restauration chaînée, restauration rapide, restauration collective, fêtes et manifestations sportives et locales. Si la bière représente 40 % des produits sur l'ensemble du réseau, les boissons sans alcool atteignent 27,5 % et les vins 22,4 %.

NÉO Quelle est votre approche pour le vin en direction des professionnels de la restauration ?

X. A. - Depuis 2008, nous avons mis en place une véritable politique et stratégie vins afin d'accroître notre position. Nous avons créé Comptoir des Vignes, une gamme vin personnalisée de 1 200 références disponibles à Blanquefort avec un très bon rapport qualité/prix. Elle permet ainsi aux adhérents de travailler avec le meilleur de chaque appellation et même, depuis plus d'un an, des grands crus à l'unité. Il est important d'avoir de belles étiquettes, cela nous permet de toucher la restauration gastronomique. L'autre point déterminant a été la formation de nos équipes commerciales afin que chacun puisse et sache parler du vin. En France, le premier achat de vins par les restaurateurs se fait en direct. Pour réussir, il faut donc « sourcer » correctement et de manière très précise les produits, former les forces de vente et disposer d'outils adaptés qui répondent à la demande de nos clients.

NÉO Justement, quels sont les outils destinés à vos adhérents ?

X. A. - Nous mettons à leur disposition CDVonline, un logiciel d'aide à la vente de vin. Il donne accès à de très nombreuses informations sur le vin, à des fiches techniques illustrées sur chaque producteur et chaque vin référencé. Cet outil permet aussi au restaurateur d'établir une carte des vins avec tous les éléments nécessaires : photo, note de dégustation, prix... C'est très important, car la carte des vins, c'est la vitrine du restaurateur. Nous lui apportons donc de la modernité et du service.

Dates et chiffres

2004 Création de C10 2008 Acquisition des entrepôts Elidis aux Brasseries Kronenbourg 1,08 Md E de CA en 2010 185 adhérents, 215 entrepôts répartis sur toute la France 65 000 clients, 68 % de cafés, bars, brasseries 1,4 million d'hectolitres de bières, 480 millions de cols de BRSA, 65 millions de cols de vins, 6,5 millions de bouteilles de spiritueux

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

La distribution, un marché protéiforme

Dossier

La distribution, un marché protéiforme

La distribution de matières premières et d'équipements en RHD est en pleine évolution. Privilégiant, hier encore, des circuits directs, elle fait de plus en plus appel aujourd'hui à des[…]

01/12/2013 | Alimentation
Face aux chantres du fait-  maison, les restaurateurs restent fidèles

Dossier

Face aux chantres du fait- maison, les restaurateurs restent fidèles

Le succès du snacking fait  des émules

Dossier

Le succès du snacking fait des émules

Réviser les gammes pour résister

Dossier

Réviser les gammes pour résister

Plus d'articles