Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

« Nous servons de catalyseur auprès des points de vente »

« Nous servons de catalyseur auprès des points de vente »

© DR

Opérateur non négligeable sur le marché de la distribution de boissons en direction des cafés, hôtels, restaurants, Distriboissons propose de nombreux outils pour ses clients. Olivier Rainon, responsable développement réseau, les expérimente et en fait la promotion sur le terrain.

NÉO Quel est le mode de fonctionnement de Distriboissons ?

Olivier Rainon - Nous sommes une centrale d'achats, notre activité première est de négocier auprès des fournisseurs. Mais Distriboissons est une centrale nationale indépendante dirigée par ses adhérents qui sont aussi actionnaires. Tous sont des entrepositaires distributeurs de boissons qui privilégient les services et le conseil auprès de leurs clients, en grande majorité du secteur CHR. L'ensemble des 89 adhérents, répartis sur la France métropolitaine et la Corse, fait valoir ses particularités. Chacun peut ainsi venir prendre ce qu'il souhaite à la centrale en fonction de ses besoins. Nous privilégions le « service à la carte » et non l'uniformisation. Nous possédons deux plates-formes qui « redispatchent » les produits à faible rotation ou à très petite DLUO. Notre coeur de marché, c'est la bière, puis les BRSA, et le vin représente environ 15 % de notre activité.

NÉO Quels services proposez-vous précisément ?

O. R. - Des services de proximité logistique et commerciale avec notamment la livraison des boissons bien sûr, mais aussi l'entretien du matériel, le soutien promotionnel, une large gamme de produits et un ensemble d'outils très concrets pour aider les professionnels du café-bar à dynamiser leur activité. Tous les outils d'animation des points de vente sont développés au niveau national, comme une matrice, et disponibles pour l'entrepositaire. Ensuite, ils sont adaptés à chacun.

NÉO Quels objectifs visez-vous avec ces outils commerciaux ?

O. R. - Note rôle est d'aider un point de vente à améliorer son offre par rapport aux attentes des consommateurs. Nous devons lui faciliter les choses en lui donnant les moyens de répondre à cette demande. Le but est de faire rentrer le consommateur et de le fidéliser. Cela nécessite de bien cibler le client et donc de bien le connaître. Pour générer du trafic, il ne faut pas se tromper de cible. Par exemple, c'est à nous de prouver et de montrer au restaurateur que grâce à un kit pour les cocktails (sets, shakers, chevalets de tables, glaçons lumineux, verres ...), il va pouvoir se lancer, mettre une offre en place qui va rencontrer un public, et générer des ventes supplémentaires. Ce n'est pas une démarche figée ni une finalité mais nous jouons le rôle de catalyseur. Ensuite, chaque propriétaire d'établissement va s'approprier le kit et le développer à sa manière. Nous respectons toujours la pluralité des établissements, ce qui fait leur réussite et leur spécificité.

NÉO En 2009, vous avez lancé Ambiance Café. Qu'en est-il ?

O. R. - C'est un concept qui s'articule autour de différents kits d'animation des points de vente correspondant à chaque fois à des ambiances de consommation. En 2009, nous avions décliné quatre thèmes. En 2010, nous avons commercialisé 5 000 kits qui portaient sur neuf thèmes. Et depuis avril, nous en proposons huit. Chaque kit correspond à un objectif précis : apéritif, soif de rugby, soif de foot, c'est la fête, saveurs bière, demandez votre vin au verre... 63 % des restaurateurs affirment qu'ils ont acheté les kits pour dynamiser leur établissement, et parce que c'était une solution clés en main, d'où la raison de leur succès.

Dates et chiffres

1993 Création sous l'impulsion des Brasseries Kronenbourg 2008 Distriboissons devient une centrale nationale indépendante dirigée par ses adhérents qui sont aussi actionnaires 945 M E de CA en 2010 89 adhérents et 148 entrepôts 58 700 clients livrés et 62 000 colis livrés par jour 1,1 million d'hectolitres de bières, 47 millions de cols de vins, 2 150 tonnes de café

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Une nécessaire adaptation

Dossier

Une nécessaire adaptation

Avec un huitième de l'approvisionnement total, la filière cash et carry reste incontournable. Pourtant, elle souffre de la disparition d'entrepôts spécialement dédiés à l'univers de la[…]

01/12/2013 | CommuniquésCash et carry
La distribution, un marché protéiforme

Dossier

La distribution, un marché protéiforme

Face aux chantres du fait-  maison, les restaurateurs restent fidèles

Dossier

Face aux chantres du fait- maison, les restaurateurs restent fidèles

Le succès du snacking fait  des émules

Dossier

Le succès du snacking fait des émules

Plus d'articles