Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

NE TOUCHEZ PAS À L'ADDITION !

Paul fedèle, rédacteur en chef adjoint

Sujets relatifs :

NE TOUCHEZ PAS À L'ADDITION !

Paul fedèle, rédacteur en chef adjoint

© © KERBAOL Gael

C'est vrai que les prix des matières premières s'enflamment : les céréales, le lait et, par ricochet, tous leurs dérivés. C'est vrai que le cours du pétrole s'envole. C'est vrai aussi que le restaurateur n'en peut plus d'absorber des hausses tous azimuts. Salariales d'abord, et maintenant sur les produits ? Mais au final, qui doit mettre la main à la poche et dans quelle proportion ? Pas sûr qu'il faille se tourner si vite vers le client final pour exiger la plus grosse partie de l'effort. Il a déjà donné. Lui qui, depuis l'avènement de l'euro, est largement passé à la caisse sans trop sourciller. Lui à qui on ne répercute guère les mouvements de prix quand ils sont en baisse. Lui qui a déjà commencé sa révolution silencieuse en privilégiant à midi une restauration rapide plus en phase avec son mode de vie et un positionnement tarifaire mieux approprié.

Attention à ne pas céder trop vite à la tentation de la surenchère. L'élasticité-prix est grande, et le risque de rupture est réel face à une restauration que d'aucuns jugent de plus en plus chère en France. Quand bien même les industriels ont commencé à lancer l'offensive en annonçant des hausses de prix, que certains syndicats prennent la parole pour justifier de prochaines inflations de leurs tarifs, il faut raison garder. Au risque de laisser émerger une restauration « low cost » qui n'a[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

SOMMAIRE

SOMMAIRE

Éditorial 03 repères 06 têtes d'affiche 08 F ocus PROFESSION Sans-papiers, les patrons s'engagent 12 Lancement de la deuxième promotion du master de restauration hospitalière 12 La gastronomie de demain en questions 13 Prise en charge[…]

01/05/2008 |
LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS

LE GRAND MÉNAGE DE PRINTEMPS

CHANGEMENT DE MAJORITÉ

CHANGEMENT DE MAJORITÉ

INVITATION SOUS CONDITIONS

INVITATION SOUS CONDITIONS

Plus d'articles