Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Nantes : Mercure lance Le Bistrot de l'Echanson

La rédaction de Néorestauration
La nouvelle formule mise en place en centre-ville pourrait être dupliquée et adaptée au sein de la chaîne.

Ouvert discrètement depuis quelques semaines, Le Bistrot de l'Echanson n'a été inauguré que jeudi dernier. Le nouveau restaurant du Mercure Nantes Grand Hôtel Central (ex-Adagio) se veut un établissement largement ouvert sur l'extérieur, positionné sur les vins, les mets et le pain. « Nous préférons parler de formule plutôt que de concept, car s'il y a duplication au sein de la chaîne, celle-ci pourra se faire avec des adaptations selon les établissements, bien sûr, à l'exception d'éléments incontournables comme le logo, les vins régionaux au verre et la présence d'Echansons », explique Daniel Béguin, directeur de l'hôtel.

Le Grand Hôtel Mercure Nantes a profité des 30 ans de la chaîne Mercure et des 20 ans de la Carte des Grand Vins Mercure - un élément indissociable des tables du réseau (plus de 500 000 cols vendus à fin 2002 pour un prix moyen de vente de 27 euros) - pour revoir sa restauration. Il a fait appel à la décoratrice d'intérieur Marie-Claude Sourd pour réaliser un espace à la fois contemporain, original (tels les discrets éclairages rouge fluo) et fonctionnel, où le thème du vin est privilégié, à travers les couleurs notamment.

Le Bistrot de l'Echanson (73 places) se divise en trois ambiances distinctes et complémentaires : « Comptoir » pour un repas rapide sur des chaises hautes, au bar ou autour de guéridons, avec la possibilité de consulter lors du repas les ouvrages d'une mini-bibliothèque ; « Feutrée », sur des chaises et des banquettes plus conventionnelles et, enfin, « Privative », cette dernière permettant des repas d'une vingtaine de personnes dans un espace pouvant être ouvert ou fermé.

Outre des références régionales, la carte joue l'innovation avec, par exemple, une Palette découverte (7,20 €) qui propose plusieurs échantillons de cinq entrées différentes dans de grandes cuillères présentées sur un râtelier (tartare de légumes, foie gras de canard au pain d'épices, guacamole et chips de maïs, cromesquis de crabe, anchois marinés aux tomates confites) ou encore un wok de légumes « jeunes pousses » au gingembre. Les Echansons Mercure (fonction créée par la chaîne en 1995) sont largement mis en avant puisqu'ils sont les seuls à assurer le service du vin. Le Bistrot incite d'ailleurs les clients à choisir d'abord leur vin : « ... nos Echansons vous conseilleront les plats »  
Les débuts sont déjà encourageants puisque la fréquentation tourne autour de 60 à 65 couverts/jour (pour un ticket moyen se situant à 26 euros), contre seulement 20 couverts/jour pour la précédente formule au mois de juin dernier.
jcschamberger@neorestauration.com

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

Ils sont 5 restaurateurs, à Paris, Puylaroque et Bastia, à poursuivre Axa, suite au refus de leur assureur de couvrir leurs pertes d’exploitation liées à la fermeture administrative de leur établissement[…]

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

TheFork lance l’opération Revenons au restaurant

TheFork lance l’opération Revenons au restaurant

Yannick Alléno : nouveau Chef de l’Hostellerie de Plaisance

Yannick Alléno : nouveau Chef de l’Hostellerie de Plaisance

Plus d'articles