informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Musée du Louvre : réouverture du Café Mollien

Publié le

| | |

Musée du Louvre : réouverture du Café Mollien

© crédit photo M. Giesbrecht

Situé dans l’Aile Denon du musée du Louvre, le restaurant Café Mollien, géré par Areas1, rouvre ses portes après un mois de travaux. Mathieu Lehanneur signe la décoration du Café, trait d’union entre les jardins du Carrousel et des Tuileries et les chefs d’oeuvres du musée. Dans cet espace minéral de 150 m², sous des plafonds vertigineux, au sol pavé de marbre et rythmé par des colonnes massives, le designer est intervenu par touches en ramenant de l’échelle humaine dans ce contexte monumental.

Areas1 propose aux clients des musées et sites de prestige une expérience de restauration inédite et sur mesure. Areas1 s’associe à des professionnels réputés mondialement dans leur domaine – architectes, chefs …. Et ensemble, ils contribuent ainsi au rayonnement de lieux d’exception. Aux côtés du musée du Louvre depuis près de trente ans, Elior Group prolonge l’expérience culturelle du visiteur.

Après le Café ArtScience à Boston actuellement finaliste pour obtenir le prix du meilleur bar aux USA2, Mathieu Lehanneur s’attèle au plus prestigieux monument et musée parisien. Le Café Mollien se compose d’une salle en L et d’une terrasse de 230 m² offrant la plus belle vue sur la Pyramide du Louvre. L’espace intérieur de 66 places s’organise autour d’un luminaire monumental et sur-mesure en laiton brossé et acrylique qui étend ses structures aux ondulations végétales jusqu’à 4,5 mètres de hauteur. Le designer le décrit comme « trois grands oeufs rose pâle, lumineux et diaphanes, flottant dans l’air. Ils habitent le vide qui nous sépare du plafond, et agissent comme un signal dans la perspective parisienne. »

Des banquettes en bois laqué à la teinte des boiseries et tissus prennent places dans les alcôves des hautes fenêtres historiques, du mobilier blanc mat « comme une hérésie dans le palais de la couleur » rythme l’espace, comme une ponctuation légère. Le blanc se retrouve également dans le marbre du bar de 10 mètres de long qui accueille les clients.

Dans la suite de ses interventions dans l’Eglise de Melle (Patrimoine mondial de l’UNESCO), du Château Borely à Marseille, ou prochainement dans le cadre du réaménagement complet du Grand Palais à Paris3, Mathieu Lehanneur montre ici une fois encore sa capacité à relire et décaler les monuments iconiques de notre patrimoine.

 

 

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus