Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Moussa l'Africain voyage e n cuisines inconnues

Isabel Gutierrez

Sujets relatifs :

,
Moussa l'Africain  voyage e n cuisines inconnues

Le poulet D.G. est le deuxième plat le plus commandé derrière le yassa et devant la grillade de poulet fumé.

© © JM PECHART

Tous les classiques de l'Afrique noire y sont, du yassa au mafé. Le plus grand restaurant africain de la capitale marie tradition et imagination dans un esprit pédagogique.

Dès la porte franchie, Moussa l'Africain, à deux pas de la Cité des sciences à Paris, vous transporte dans les cuisines de l'Afrique noire dans un décor de bistrot parisien. Ne cherchez pas l'erreur. Il n'y en a pas. Ici, pas de concept ronflant ni de décors trop suggestifs. Quelques poupées exotiques trônent au dessus du miroir du bar, mais l'Afrique est surtout dans l'assiette et sur la carte où, pêle-mêle, s'entrecroise une mosaïque de photos amateurs, de portraits d'enfants, de groupes, de plats...

DESCRIPTIVE ET PÉDAGOGIQUE

Très loin des cartes standardisées, celle de Moussa l'Africain dans son format A3 imposant est une aventure en soi, tant l'abondance y est reine et sympathique. Mais derrière cette apparence de fouillis, la carte fonctionne par son caractère pédagogique. A midi l'établissement propose trois formules intitulées « Midi express » allant de 9,50 à 15 E. C'est l'heure de la créativité pour Alexandre Bella Olla, le chef et propriétaire des lieux. Les entrées sont des adaptations composées de produits exotiques avec des légumes surprises comme l'aubergine africaine, sorte de petite citrouille cuite à la vapeur qui dévoile en fin de palais des arômes fruités singuliers. Il y a aussi la terrine de graines de courge, très copieuse, qui va bien dans une grande salade. Tous les jours, le chef réinterprète ses classiques comme avec le magret de canard à la sauce Betty à base d'épices de l'Afrique centrale retravaillées.

Le soir, changement de programme. Les clients partent pour un voyage au coeur des Afriques. Tous les plats sont présentés dans de petites marmites en fonte, conservées sur un chauffe-plat. Côté légumes, exit les sempiternelles frites[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

NOUVEAUTÉS BOISSONS

NOUVEAUTÉS BOISSONS

1Saint-Chinian Après avoir créé, en 2000, son domaine en plein coeur du terroir de Saint-Chinian, et s'être imposé comme l'une des valeurs montantes des vignerons du Languedoc, Laurent Miquel dévoile sa cuvée Bardou 2005.La parcelle se niche au[…]

01/05/2008 | Acheter
NOUVEAUTÉS ÉQUIPEMENTS

NOUVEAUTÉS ÉQUIPEMENTS

LES PLATS CUISINÉS

LES PLATS CUISINÉS

ARTS DE LA TABLE

ARTS DE LA TABLE

Plus d'articles