Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Modulaires, les selfs gagnent en praticité

FLORENT MARTIN

Sujets relatifs :

, ,
Modulaires, les selfs gagnent en praticité

© © CAPIC

Ergonomiques, polyvalents, les meubles selfs font tout pour mettre les plats en valeur et simplifier le travail des professionnels. L'heure est notamment aux solutions complètes.

Le self-service ne se présente plus. Depuis des décennies, le concept est implanté aussi bien en restauration collective que commerciale. Aujourd'hui, les industriels du secteur se concentrent sur des solutions modulaires comme le concept 3 en 1. Il intègre dans une seule machine, en alternance, un espace dédié au froid, au chaud et au bain-marie. « La finalité est d'apporter plus de praticité et de diversité. Avec le même équipement, vous pouvez proposer des entrées froides, des quiches ou des soupes », explique Bertrand Dugardin, responsable marketing et communication de la société Vauconsant. Un gain de temps pour l'utilisateur, puisque 30 minutes suffisent pour passer du froid ventilé à +5°C au chaud ventilé.

Autre enjeu : le gain de place. Pour y répondre, des fabricants optent pour des selfs ergonomiques. « Leurs volumes sont conçus pour générer le maximum de surface en un minimum de place. Cela libère ainsi de l'espace pour la cuisine et la salle de restaurant », affirme Patrick Baudoin, de la société Thirode. Côté capacité, certaines vitrines voient les choses en grand. Elles peuvent accueillir 72 assiettes et jusqu'à 126 ramequins. Un plus indéniable pour mettre en avant les plats.

L'éclairage se veut lui aussi soigné, à l'image des spots basse tension utilisés pour le chaud. Le choix des couleurs est multiple. Le blanc, le noir et les tonalités comme le bois, l'orange et la pistache sont prisés.

Les meubles et buffets chauffants

Plusieurs modèles sont dotés de plaques en vitrocéramique indépendantes qui permettent de choisir la température de cuisson. Les constructeurs travaillent sur les économies d'énergie. Certains bains-marie réduisent de 40 % la consommation d'électricité. 

Les solutions complètes

Elles misent sur la présentation des plats afin d'aiguiser l'appétit des clients. Les fabricants optent pour un design transparent avec des structures plus légères. Les étagères sont en verre trempé, les parois et portes en matériau translucide.

Les buffets et vitrines réfrigérés

La température à l'intérieur des vitrines est souvent comprise entre 3 et 5 °C. Côté isolation, les vitres sont équipées de glace thermoplan d'une épaisseur de 4 à 6 mm. L'optimisation des flux d'air est recherchée afin de diminuer la consommation électrique. 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

La grande famille CHR a rendez-vous dès demain à Exp’Hôtel à Bordeaux

Avec un coup d’envoi ce dimanche 28 novembre, le Salon EXP’HÔTEL présidé par le Chef Philippe Etchebest,  constituera un temps fort pour la grande famille CHR, pour y retrouver ses pairs, mutualiser les[…]

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Etude : L’alimentation végétarienne et végane peine à remplir l’assiette des Français

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

Clique mon Resto : Le numérique sur un plateau

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

L'Institut Paul Bocuse et INRAE signent un accord au service de l’alimentation durable hors domicile

Plus d'articles