Michel del Burgo quitte Taillevent

La rédaction de Néorestauration
Après trois ans passés aux fourneaux du prestigieux restaurant parisien, le grand chef reprend la gestion de la Bastide de Gordes (Vaucluse).
« L'aventure parisienne s'arrêtera fin décembre », souligne ce chef talentueux de 40 ans qui a rejoint l'établissement de la rue Lamennais (trois étoiles au Michelin depuis 1973) après trois ans à la direction des cuisines de l'hôtel Bristol. « Après six ans dans la capitale, je ne me suis jamais réellement fait à la vie parisienne », indique Michel del Burgo qui retourne dans le Midi de la France où il a débuté, en 1980 ,à l'Oustau de Baumanières. « Le propriétaire de la Bastide de Gordes, Jacques Mazet m'a fait confiance en me proposant la gestion de ce site », ajoute-il où je vais créer la SARL Michel del Burgo. Plus de 3 millions d'euros devraient être investis dans la rénovation de la bastide avec la création d'une nouvelle cuisine et la réfection totale de la salle de restaurant.
"Pour l'heure, le successeur de Michel del Burgo n'est pas encore désigné, même s'il est pratiquement choisi", a précisé Jean-Claude Vrinat, le PDG de Taillevent qui ajoute "Michel a ouvert une porte sur la modernité tout en respectant l'esprit Taillevent. Michel part, toute l'équipe reste. Ce sera donc un changement dans la continuité pour nous". 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles