Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

Dossier Métissage culinaire : quand la cuisine française s'inspire d'ici et d'ailleurs

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Métissage culinaire : quand la cuisine française s'inspire d'ici et d'ailleurs

Rice noodle salad with shrimps

© StockFood / Eising Studio

Plus qu'une oeuvre figée, la spécificité culinaire française est le fruit d'un dialogue permanent entre produits, techniques et recettes d'ici et d'ailleurs. Le métissage, par le plaisir qu'il offre et l'imaginaire qu'il véhicule, est devenu une attente forte.

Le chiffre a de quoi intriguer. 21 % des placards de cuisine des ménages en France contiendraient de la sauce soja, selon une enquête réalisée en 2012 par l'Observatoire des cuisines populaires (OCPOP), à partir de photos transmises par les internautes. Le condiment, essentiel aux cuisines d'Asie orientale, est pourtant éloigné des cultures culinaires européennes. 

 

Alors comment expliquer sa présence dans les placards de cuisine français ? « Disponibilité dans tous types de commerces, habitudes dans les restaurants dits chinois ou japonais, diffusion par les médias de recettes de cuisine dite de fusion, fréquentation de Français d'origine asiatique...

 

Tous ces canaux ont participé à ce que la sauce soja devienne un élément de nos possibilités culinaires », explique Éric Roux, journaliste et porte-parole de l'OCPOP.

 

Une assimilation dans la cuisine quotidienne de la sauce soja, et avec elle, des recettes venues d'Asie ?

Pas tout à fait : « En creusant avec les personnes qui achètent ce condiment, on se rend compte que son utilisation est assez variée, et vient surtout en substitution du sel, poursuit Éric Roux. Avec la salade, où sa texture apporte aussi un bel enrobage, en marinade pour les viandes en grillade, ou pour relever une soupe de légumes mixés. Ce produit est l'occasion, dans sa culture culinaire d'accueil, d'une reconstruction de nouvelles particularités. »

Le foie gras, produit métissé !

Du domicile à l'offre de restauration, les mêmes mécanismes sont à l'oeuvre. Ainsi, on aurait tôt fait de voir, dans le fleurissement des concepts ethniques, dans cette cuisine des cinq continents[…]

10/11/2015 |
La montée des concepts ethniques

La montée des concepts ethniques

Derrière la perspective historique, c'est bien l'idée d'un patrimoine gastronomique vivant qui s'impose : « La spécificité culinaire n'est pas une oeuvre figée, elle se nourrit en[…]

10/11/2015 | MagazineCuisines du monde
Une éducation au goût dès l'école

Une éducation au goût dès l'école

En restauration collective, pas question non plus de faire l'impasse sur les cuisines du monde. La capacité à proposer des plats venus d'ailleurs est un critère suivi de près par les donneurs d'ordre en[…]

01/11/2015 | Magazine
Le restaurant, lieu du métissage culinaire

Le restaurant, lieu du métissage culinaire

L'AVIS DE Philippe Meyzie, historien spécialiste de l'alimentation, maître de conférences à l'Université Bordeaux Montaigne « Si les produits ont voyagé dès la Préhistoire,[…]

« Junk et health food », une passion française

« Junk et health food », une passion française

Fascinés par les États-Unis, les Français s'approprient et cultivent la « food » américaine mieux que les Américains. 1972. Les « branchés » se retrouvent aux Halles dans le[…]

01/11/2015 | Les tendancesle dossier
Le Japon, l'autre pays de la gastronomie

Le Japon, l'autre pays de la gastronomie

Fascinés par le Japon, les Français ont découvert récemment que la cuisine japonaise ne se réduisait pas aux sushis. De nombreux ingrédients se sont immiscés dans nos recettes, dans chaque segment[…]

01/11/2015 | Magazine

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?