Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Mercure et côtes-de-bo urg se mettent en quatre pour le client

Sujets relatifs :

Mercure et côtes-de-bo urg se mettent en quatre pour le client

©

VENDRE. Le Syndicat des côtes-de-bourg et Mercure ont lancé une sélection de quatre vins disponibles dans les hôtels de la chaîne en France, jusqu'au 31 mars prochain. Analyse d'un partenariat bien réfléchi... pour la plus grande satis faction des clients amateurs de vins.

On ne présente plus l'énorme succès de la carte des Grands Vins Mercure, qui perdure depuis 20 ans au sein de la chaîne hôtelière du groupe Accor. En avril dernier, l'enseigne revisitait sa carte à travers une approche innovante (les goûts et les couleurs) et une présentation en quatre catégories de vins : frais et gourmand, fruité et léger, équilibré et élégant, épicé et charpenté (lire Néorestauration n° 443). Un bilan très positif pour cette carte semestrielle puisque, à fin septembre, les ventes de vins se situaient 10 000 cols au-dessus des ventes de l'an dernier à la même époque. Un bon accueil des clients et une belle relance qui s'appuient tout particulièrement sur le rôle des Echansons Mercure. Un élément essentiel, insiste Hervé Burel, directeur de la restauration de Mercure France : « Mercure possède un point différenciant avec les autres chaînes, ses Echansons, formés pour conseiller le client et vendre le vin. » Ceux-ci véhiculent une image différente, à travers des mots plus simples, à destination d'une clientèle qui sait qu'elle trouvera chez Mercure du conseil en matière de vin mais pas pour autant une carte « élitiste ».

Des kakémonos et des chevalets sur table

Cet hiver, Mercure innove en lançant une sélection de quatre côtes-de-bourg. Celle-ci a été réalisée conjointement par le Syndicat des côtes-de-bourg et les fameux Echansons Or Mercure. Le premier produisant une soixantaine d'échantillons à partir d'une présélection parmi les vignerons ayant répondu à l'appel, les seconds réalisant la sélection finale des quatre vins. « C'est le profil organoleptique qui était déterminant, le critère prix n'était pas l'élément principal », précise Didier Gontier, enthousiaste et dynamique directeur du Syndicat des côtes-de-bourg. « C'était avant le lancement de notre nouvelle carte des Grands Vins. Nous voulions réaliser une cuvée spécifique "de l'Echanson''. Nous étions en contact avec l'appellation sur quatre entrées gustatives », explique,[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

Le smoothie vitamine l'offre boissons

D'origine anglo-saxonne, le smoothie est vanté pour ses vertus nutritionnelles. Éla borée à base de jus et de fruits entiers mixés, cette boisson permet de multiples déclinaisons.Dans un univers alimentaire où la chasse aux matières grasses est[…]

01/05/2008 | Cuisiner
NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

NOUVEAUTÉS AGROALIMENTAIRES

NOUVEAUTÉS BOISSONS

NOUVEAUTÉS BOISSONS

NOUVEAUTÉS ÉQUIPEMENTS

NOUVEAUTÉS ÉQUIPEMENTS

Plus d'articles