Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Mehu et Carpentier ouvrent leur guinguette de luxe

La rédaction de Néorestauration
Sur les bords de Saône, dans la banlieue chic des Dombes, les deux complices lyonnais ont ouvert hier soir leur guinguette, Les Belle Rives.

En mars dernier, alors que les créateurs lyonnais de Assiettes et Marée (revendu en 2002 à Monique Dancourt) et de Jols (2 M€ de CA en 2002) préparent tranquillement leur nouveau projet de restaurant thématique (prévu à la rentrée prochaine à Lyon), ils tombent sur une occasion unique : celle d’un petit hôtel-restaurant de charme, les pieds dans l’eau en bordure de Saône, à Trévoux. Ni une, ni deux, les deux hommes ne tardent pas à déceler le formidable potentiel de cette maison du XVIIIe siècle. « C’était un emplacement idéal avec tous les atouts pour en faire un restaurant qui fonctionne », explique Jean-Yves Carpentier. Il faut reconnaître que le site a tout pour lui :  il est situé sur un ancien chemin de hallage de 4 km de long, dans le quartier chic des Dombes, non loin de Villefranche-sur-Saône. Avec un établissements composé de deux corps de bâtiments imbriqués, proposant une surface de 400 m² et, cerise sur le gâteau, un ponton de 60 mètres de long auquel peuvent s’amarrer les bateaux.
Les deux bouillonnants créateurs rachètent alors les murs et le fonds de cet établissement de 10 chambres, doté d'un restaurant et d’une large terrasse ouverte sur le fleuve. Confiés à Alain Vavro, célèbre décorateur et designer lyonnais, les travaux du restaurant démarrent ensuite rapidement (la rénovation de l’hôtel est prévue ultérieurement). Objectif : transformer le petit restaurant existant en une  « guinguette de luxe » de 200 places à l’intérieur et 200 places en terrasse, avec une carte très marquée poissons proposant également des spécialités locales comme les cuisses de grenouilles.
Alain Vavro a voulu conserver l’esprit de cette ancienne fabrique de tuiles ! Il a mis son talent au service d’une décoration assez brute et très éclectique, mêlant des mobiliers dépareillés glanés aux puces avec des tables à plateau de zinc créées sur mesure.
Nul doute que cette nouvelle adresse, qui vient combler un manque de restaurants dans cette banlieue chic, saura se faire une belle place au bord de l’eau.
pfedele@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le 25 octobre, c'est la Journée Mondiale des Pâtes

Le 25 octobre, c'est la Journée Mondiale des Pâtes

2ème édition du festival « Al Dente » du 18 au 25 octobre 2020 et de la 22ème édition de La Journée Mondiale des Pâtes le 25 octobre. Un événement unique qui[…]

Flunch emporte le Trophée de l’économie responsable dans la catégorie Restauration

Flunch emporte le Trophée de l’économie responsable dans la catégorie Restauration

Pour Jocelyn Olive, Président CEO chez Buffalo Grill et Courtepaille, « Nous allons réactiver ce qui lie Courtepaille aux consommateurs »

Pour Jocelyn Olive, Président CEO chez Buffalo Grill et Courtepaille, « Nous allons réactiver ce qui lie Courtepaille aux consommateurs »

Près d’1 poulet sur 2 importé en France : quel poulet pour les consommateurs demain ?

Près d’1 poulet sur 2 importé en France : quel poulet pour les consommateurs demain ?

Plus d'articles