McDonald's, partie prenante d'un groupe de travail gouvernemental sur la pollution

La rédaction de Néorestauration
Un groupe de réflexion sur la pollution créé par l'abandon des déchets d'emballage de la restauration rapide va être lancé le 16 février par le ministre de l'écologie Nelly Olin. Il réunira des représentants de McDonald's France, des collectivités locales, des associations de consommateurs et de protection de l'environnement, des producteurs d'emballages et des distributeurs. Objectif : présenter au printemps, des solutions pour éliminer la pollution inhérente à l'abandon sur les trottoirs, de déchets d'emballage, augmenter les possibilités de recyclage et sensibiliser les consommateurs au problème. Le ministre a précisé que la démarche n'était pas fermée aux autres groupes de restauration rapide, en évoquant des discussions avec Quick.

Nous vous recommandons

Quand le snacking fait son grand show

Quand le snacking fait son grand show

Déployée sur deux jours avec de nombreuses nouveautés, l’édition 2023 des salons Sandwich & Snack Show et Parizza se déroulera exceptionnellement les 12 et 13 avril avant de revenir en mars en 2024.Près de 270 exposants, dont 20%...

Marie Morin part à la conquête des professionnels de la restauration

Marie Morin part à la conquête des professionnels de la restauration

Food Service Vision analyse les mutations de la boulangerie-pâtisserie

Food Service Vision analyse les mutations de la boulangerie-pâtisserie

Kumo et Planted créent ensemble une street food végétale

Kumo et Planted créent ensemble une street food végétale

Plus d'articles