McDonald's en perte au 4 ème trimestre 2002

La rédaction de Néorestauration
Le numéro un mondial de la restauration rapide enregistre la première perte de son histoire, en raison des coûts de son plan de restructuration, mais reste bénéficiaire sur l'ensemble de son exercice 2002. Le groupe annonce la fermeture de 600 restaurants

A la mi-décembre, McDonald's avait prévenu qu'il serait en perte au 4 ème trimestre de son exercice 2002, clos fin décembre. Ces pertes s'élèvent à 343,8 millions de dollars, selon les résultats financiers qu'il vient de publier le 23 janvier. Elle sont dues au financement du vaste plan de restructuration engagé par le groupe, qui prévoit notamment la suppression de centaines de restaurants. En décembre 2002, le groupe avait annoncé la fermeture en 2003 de 517 restaurants. Ils seraient maintenant 600 à fermer cette année.

Toutefois, le géant du hamburger table pour 2003 sur un accroissement net de son parc de 630 restaurants. Fin 2002, il comptait 31 105 restaurants contre 30 093, à fin 2001. La France comptait pour sa part 973 unités sous l'enseigne, soit 60 de plus que fin 2001, et la plus forte progression observée en Europe.

Sur l'ensemble de l'exercice 2002, le chiffre d'affaires de MacDonald's a progressé de 2 %, par rapport à 2001, à 41,526 milliards de dollars. Il progresse de 2 % sur le quatrième trimestre, à 10,49 milliards. Quant à son bénéfice, il est en recul de 45 %, à 893,5 millions de dollars en 2002, contre 1,637 milliards de dollars en 2001.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

DérogConso : un service pour les professionnels confrontés aux modifications temporaires de recettes et dérogation d’étiquetage

Face aux difficultés d’approvisionnements de produits alimentaires, liées à la crise en Ukraine, la DGCCRF lance un service permettant aux professionnels d’effectuer une demande de modification temporaire de recettes et de dérogation...

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

Brasseurs de France sonne l’alerte face à la hausse des coûts de production

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

La Maison Louis Jadot s'engage pour la restauration

 Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Guerre en Ukraine et dérogations d’étiquetage

Plus d'articles