McCain et le GAPP annoncent les nouvelles modalités de la politique de contractualisation 2022-2023

ENCARNA BRAVO
McCain et le GAPP annoncent les nouvelles modalités de la politique de contractualisation 2022-2023

McCain et le GAPPI concluent un accord et annoncent les nouvelles modalités de la politique de contractualisation 2022-2023, avec une hausse moyenne de 20% des prix de contrat, tout en encourageant la transition vers des pratiques agricoles durables.

McCain, le leader mondial des produits surgelés à base de pomme de terre, et le GAPPI (Groupement d'Agriculteurs Producteurs de Pommes de terre pour l'Industrie) annoncent à l'occasion de l’assemblée générale du GAPPI, la conclusion d’un accord avec de nouvelles bases de contractualisation pour les agriculteurs sur la saison 2022-2023. Avec pour objectif de relever les défis liés à l’attractivité de la culture de la pomme de terre et à la transition vers des pratiques agricoles plus durables, McCain prévoit une augmentation moyenne de 20% des prix de contrat et met l’accent sur trois axes forts : le soutien des producteurs face à l’inflation, le renforcement des relations avec ses partenaires fidèles et la création d’un contrat spécifique en agriculture de régénération. 

 

 

Soutenir les agriculteurs face à l’inflation et l’augmentation des coûts de production 

La pérennité de la filière pomme de terre est liée aux investissements consentis à la fois par les industriels et par les agriculteurs du secteur.  Dans un contexte de forte inflation et d’augmentation du coût de production pour les agriculteurs (lié en particulier à l’augmentation des prix de l’énergie et des intrants), McCain et le GAPPI ont entériné une augmentation moyenne de 20% des prix des contrats. En allant au-delà de la simple couverture de la hausse des coûts de production, McCain entend réaffirmer son intention de soutenir ses partenaires dans la durée.
Cet accord clé entre le monde agricole et industriel s’inscrit pleinement dans les transformations voulues par la loi EGALIM 2 qui entend œuvrer pour une juste rémunération des agriculteurs, et témoigne, dans un contexte d’inflation, de la nécessité d’aller plus loin avec l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur.

 

 

Une confiance et une fidélité renforcées sur le long terme avec les agriculteurs partenaires de McCain

McCain entretient une relation privilégiée avec près de 800 agriculteurs sur le territoire français, (Hauts de France et Grand Est) et a su tisser des relations fortes et de confiance avec eux, depuis plus de 40 ans. Sur ce panel d’agriculteurs, plus de 80% d’entre eux travaillent avec l’entreprise depuis plus de 10 ans, et 70% des agriculteurs travaillent exclusivement avec McCain. 
Pour cette raison, sur la base du contrat annuel, l’entreprise canadienne a décidé de rétablir la prime d’exclusivité et réaffirme ainsi sa confiance envers ses producteurs partenaires. 

Pour assurer la sécurité de son approvisionnement à moyen terme et contribuer à la solidité financière des exploitations agricoles, McCain a mis en place depuis plus de 10 ans avec son partenaire, le GAPPI, le système de contractualisation pluriannuelle. Dans un contexte d’évolution des coûts de production, McCain fait le choix de récompenser les agriculteurs engagés dans la durée par la revalorisation des contrats pluriannuels déjà signés, avec une indexation supérieure à la base annuelle. Une nouvelle méthode de calcul sera ainsi mise en place : elle intégrera l’évolution du coût de production, comme pour le contrat annuel, et une valorisation complémentaire à la tonne.  

Une valorisation de l’agriculture de régénération avec la mise en place d’un contrat inédit 

Alors que les aléas climatiques majeurs pèsent de plus en plus sur l’ensemble de la filière, McCain s’est engagé en 2021 pour l’agriculture de régénération, qui vise à remettre le sol, premier outil de travail des agriculteurs, au cœur du système de production. L’entreprise souhaite ainsi mobiliser  l’ensemble de ses agriculteurs partenaires autour de l’agriculture de régénération d’ici 2030. 
Dans la lignée de cette annonce et pour inciter les agriculteurs à rejoindre, sur une base volontaire,  cette démarche collective, McCain a mis en place, dans le cadre de sa nouvelle politique, et pour la première fois, un contrat dédié à l’agriculture de régénération. Dans ce cadre, les agriculteurs s’appuieront sur la mise en place de pratiques spécifiques (usage des couverts végétaux, rotation longue des cultures, recours à un outil d’aide à la décision etc.).
Cette nouvelle approche, qui s’inscrit dans une démarche d’amélioration continue, devrait ainsi permettre d’accompagner progressivement les partenaires agriculteurs de McCain à la mise en œuvre de ces nouvelles pratiques. En effet, en plus d’un accompagnement accru sur le terrain par l’équipe agronomique de McCain et les experts de l’initiative “Sols Vivants” de l’ONG Earthworm, les agriculteurs bénéficieront via ce nouveau contrat d’un engagement de long terme de 6 ans (contre 3 ans pour les contrats pluriannuels classiques), ainsi que d’une prime de revalorisation.

Pour Erwin Pardon, Président de McCain Europe : “Pour continuer d’être leader sur son marché, McCain doit avant tout assurer la qualité et la sécurité de son approvisionnement. Cela passe surtout par une relation privilégiée et de proximité, au quotidien, avec l’ensemble de nos agriculteurs. Je me réjouis de l’accord trouvé avec le GAPPI et nos agriculteurs car il vient récompenser nos partenaires les plus fidèles et nous permettra d’assurer d’une part les objectifs de croissance de McCain et d’autre part l’avenir de la filière pomme de terre. Nous prenons aussi le parti de valoriser les producteurs qui souhaitent s’engager pour développer et accélérer la transition vers des pratiques agricoles plus durables : un enjeu que McCain tient à relever collectivement, en 2022 et dans les années à venir ».

Pour Bertrand Achte, Président du GAPPI : « Le GAPPI est heureux de constater que McCain a su répondre aux attentes des producteurs en compensant la hausse des charges et en permettant à la production de pommes de terre de retrouver un intérêt dans les assolements. 
McCain a voulu également réaffirmer sa volonté de travailler avec un réseau d’agriculteurs fidèles qui l’accompagne dans ses orientations ; en remettant la prime d’exclusivité sans condition et en proposant des contrats spécifiques aux producteurs volontaires qui s’associeraient à l’entreprise dans l’agriculture de régénération.
Dans cet état d’esprit, j’espère que nous pourrons relever ensemble, agriculteurs et industriels, les défis de demain » 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Gyma lance une sauce Chipotle

Gyma lance une sauce Chipotle

La marque commercialise désormais une sauce d’inspiration mexicaine, aux notes fumées…Cette sauce Chipotle, « une sauce tomatée, dans l’esprit d’une salsa mexicaine, avec du piment chipotle et des petits morceaux de poivrons qui...

25/07/2022 |
Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Beyond Meat, substitut végétal officiel de Disneyland Paris

Beyond Meat, substitut végétal officiel de Disneyland Paris

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Plus d'articles