Matin, midi et soir

La rédaction de Néorestauration
Plus se rapprochent les échéances du calendrier européen sur la TVA, plus les restaurateurs français risquent de s'attirer de jalousies.

Longue est la route qui mène à la TVA à 5,5% en restauration !  Il ne se passait déjà pas un mois sans que le gouvernement affirme que son objectif était bien 2004, désormais c'est presque quotidiennement qu'il doit le faire ! Mercredi dernier, Noëlle Lenoir confiait  aux professionnels du secteur: « la France a un bon dossier ! ». Hier matin, à l'occasion du petit déjeuner organisé par notre confrère LSA, le magazine de la grande consommation, Renaud Dutreil l'a redit devant deux cents professionnels de l'industrie et de la distribution : « la promesse sera tenue ». Et de nouveau, le soir, c'est Jean-Pierre Raffarin qui a enfoncé le clou :  « il n'y a aucune raison de parler de report ! ».
Autant d'occasions d'apaiser les craintes des restaurateurs français - entretenues, plus ou moins intentionnellement, on ne sait par qui - de voir s'enliser ce dossier très politique. Voilà en tout cas ces derniers prévenus : plus se rapprochent les échéances du calendrier européen sur le sujet, plus ils risquent de s'attirer de jalousies. Raison de plus pour rester unis et peaufiner leur dossier.
jcschamberger@neorestauration.com