informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Matali Crasset réinvente le quotidien

Publié le par

Elle n'a plus à prouver sa créativité. Pourtant, son regard ne cesse de se porter sur nos objets du quotidien, notre environnement citadin ou rural. Matali Crasset cherche à appréhender le monde, à le transformer et le rendre plus beau.

Pour Matali Crasset, le design est une recherche du beau et du fonctionnel. Un travail acharné, dans lequel chaque détail compte. Après des débuts en marketing, elle a poursuivi ses études à l'École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI) de Paris pour mieux comprendre l'objet dont on lui demande de vanter les mérites. Pour le dépasser et le réinventer. À l'image de sa première collaboration avec Philippe Starck sur les projets de Thomson Multimédia. En 2001, elle réalise ses premiers projets d'architecture intérieure, puis l'Hôtel Hi, à Nice. Suivront le restaurant les Pastilles, à Cap 3000, Dar Hi, un écolodge en Tunisie, et l'hôtel parisien Hi Matic, mais aussi des objets et du mobilier emblématiques, comme le plateau Din Set, la colonne d'hospitalité Quand Jim monte à Paris, ou l'armoire-penderie, tout en transparence, dessinée en 2014 pour Ikea.

 

Des Resto U pas comme les autres

 

Avec son acuité et sa « douce rigueur », elle s'intéresse à la vie des étudiants, et réinvente le plaisir d'être au Resto U. « C'est la première fois que le Cnous (l'organisme national qui rassemble les Crous et les restaurants universitaires régionaux et locaux) se lance dans un projet d'identité transversale, explique Matali Crasset. Il fallait rénover les Resto U sans toucher à leur identité ni à leur fonction. La contrainte était de travailler sur des structures existantes. » Elle a adapté différents formats de restauration selon la configuration de chaque campus. Deux d'entre eux sont opérationnels depuis la rentrée 2013.

Le premier, Mini R (pour restauration), a été installé à Orléans, avec un mobilier conçu spécialement. Dans l'espace blanc et bleu de restauration rapide se superposent des aplats toniques orange. Doté d'une terrasse de 50 m2, l'espace de 200 m2 devient ainsi un lieu convivial.

À Toulouse, une épicerie de proximité, Mini M (pour market), propose, sur 130 m2, des fruits et légumes frais, des plats cuisinés et des conserves. L'épicerie s'habille de bleu et de blanc. D'autres formats sont programmés pour les prochaines rentrées, à Strasbourg et à Besançon.

 

* MATALI CRASSET AVEC PRALINE POUR L'IDENTITÉ GRAPHIQUE TERRES NUAGES, MAITRISE D'OUVRAGE

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus