Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Mark John Correspondant pour l'agence Reuters. "La cuisine française mérite sa notoriété"

Propos recueillis par Patricia Cecconello

Sujets relatifs :

,
Mark John Correspondant pour l'agence Reuters.

Mark John Correspondant pour l'agence Reuters.

© PHOTO DR

Trouvez-vous que la gastronomie française se montre à la hauteur de sa réputation ?

M.J. J'estime que la notoriété de la cuisine française dans le monde n'est pas usurpée. Elle demeure étonnante par sa diversité et sa qualité. Je trouve ridicule la polémique qui prétend la mettre en concurrence avec la gastronomie espagnole. S'il est vrai que l'on trouve en Espagne des tables intéressantes, situées pour l'essentiel en Catalogne et dans la Rioja, ce pays ne possède pas, par ailleurs, une palette d'établissements et de styles aussi variée que la France.

Avez-vous un type d'établissement favori ?

M.J. J'aime les restaurants traditionnels qui proposent une cuisine dite « bourgeoise » ou encore une cuisine de terroir. J'apprécie particulièrement les brasseries et les bistrots où l'on peut faire d'excellents repas pour un prix raisonnable. A Londres, par exemple, il n'existe quasiment pas d'équivalent. Les établissements de type intermédiaires, avec une addition tournant autour de 30 E ne sont pas représentés. Si l'on souhaite déjeuner pour un ticket moyen peu élevé, il faut se tourner vers les restaurants ethniques. Quant à la restauration gastronomique, elle reste l'apanage des établissements haut de gamme aux tarifs onéreux.

A quels détails êtes-vous sensible ?

M.J. Ce qui prime à mes yeux, c'est l'accueil et la qualité du service. Le manque d'amabilité ou un service expéditif démontrent un mépris envers la clientèle. J'apprécie, par ailleurs, que le personnel soit en mesure d'apporter des commentaires sur les plats qui sont proposés à la carte, en indiquant l'origine des ingrédients ou la façon dont le plat est réalisé par le chef. D'une manière générale, j'estime, cependant, que le service des restaurants français ne démérite pas car le personnel y est bien formé. On ne retrouve pas ce savoir-faire à Londres et à Berlin, exception faite de quelques tables prestigieuses. Ce que je reprocherais aux brasseries françaises, c'est d'être un peu avares au regard des légumes. Ceux-ci ne sont pas très variés et peu abondants. J'aimerais trouver plus souvent à la carte[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

"J'aime la cuisine faite avec sincérité"

"J'aime la cuisine faite avec sincérité"

Dans quels établissements aimez-vous vous rendre ? Lorsque je vais au restaurant, je cherche avant tout à me faire plaisir, et l'on peut trouver tout autant d'agrément dans une petite maison que dans un restaurant gastronomique. Ce qui compte[…]

01/05/2004 | Grain de sel
DES ENFANTS INTERDITS DE PIZZA !

DES ENFANTS INTERDITS DE PIZZA !

LA RONDE DES APÉRITIFS

LA RONDE DES APÉRITIFS

CRÉATIVITÉ ET STYLISME

CRÉATIVITÉ ET STYLISME

Plus d'articles