Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Maître-restaurateur : vers une simplification

Sujets relatifs :

C’est dans l’amphithéâtre et les salons du Ministère de l’Artisanat, du Commerce et du Tourisme, que s’est tenue la 3e assemblée générale des Maitres restaurateurs. Près de 400 titulaires étaient venus réaffirmer leur soutien au titre.

Le nouveau conseil d’administration des maîtres restaurateurs a sans problème réélu Francis Attrazic comme président et Claude Izard comme vice-président de l’AFMR. Dominik Frachot n’avait pas souhaité se représenter en tant que trésorier, c’est donc Théo Mansi, de l’Auberge de Théo, à Nice, qui lui succède. Martin Fache, de l’Agneau d’or à Munster devient secrétaire général

Francis Attrazic a demandé à Sylvia Pinel, ministre de l’artisanat, du commerce et du tourisme, de renouveler son engagement à la promotion et au développement du titre, a attiré son attention sur les difficultés économiques qui, bien sûr, n’épargnaient pas la profession. Appel entendu, puisque  Sylvia Pinel, est venue saluer les restaurateurs et leur a annoncé le renouvellement du crédit d’impôt pour 2014.

Valoriser le "fait-maison"

La ministre a rappelé sa volonté de porter deux mesures pour les prochains mois : la valorisation du « fait maison » et la définition du titre de Maître restaurateur dans la loi. A propos du titre, elle a souhaité le simplifier en abaissant le nombre de critères de 32 à 16, et en recentrant le nouveau cahier des charges sur la qualité et l’élaboration de la cuisine faite sur place. Elle a également rappelé le rôle essentiel de l’AFMR dont la mission est la valorisation et la promotion le titre.

La journée s’est poursuivie par un spectacle au théâtre des Deux-Anes, chez le parrain des maîtres-restaurateurs, le chansonnier Jacques Mailhot. Et par un dîner chez Charlot, roi des coquillages.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Le GNI, le SNRTC, l’Umih et le GNC travaillent à un rapprochement

Le GNI, le SNRTC, l’Umih et le GNC travaillent à un rapprochement

On les a régulièrement vus ces derniers mois s’exprimer de façon collégiale, et l’on pourrait s’y habituer. Le GNC, le GNI et le SNRTC et l’UMIH annoncent travailler sur un rapprochement en vue[…]

Deliveroo lance la seconde édition du Big Pitch

Deliveroo lance la seconde édition du Big Pitch

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Pertes d'exploitation: le Tribunal de Commerce de Paris penche de nouveau côté restaurateurs

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Ferrandi Paris aussi passe au Click&Collect

Plus d'articles