Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

YANNICK NODIN
Levée de fonds record pour sunday, la solution de paiement spin-off des Big Mamma

Rendre le commerce physique aussi simple et rapide que le digital. C’est avec cette idée en tête que Christine de Wendel (ex COO de Mano Mano), Victor Lugger et Tigrane Seydoux, les fondateurs de Big Mamma, viennent d’annoncer une levée de fonds record de 20 millions d’euros, en seed auprès de Coatue, de New Wave et de nombreux investisseurs issus du monde de l’hôtellerie, de la restauration et de la tech, pour la solution de paiement dédiée à la restauration : sunday. Une solution qui permet de payer, grâce à un QR Code, en moins de dix secondes, et dont l’inspiration est issue du terrain, puisque les 14 restaurants de Big Mamma mettent en œuvre un système de paiement similaire depuis un an, avec des résultats dépassant, et de loin, la question sanitaire. 80% des clients de Big Mamma choisissent de payer via QR code ; 15 minutes en moyenne par encaissement sont gagnées pour les clients et le staff ; les pourboires pour les serveurs ont augmenté de 40 % ; la moitié des additions sont partagées en quelques secondes par les convives ; et le panier moyen augmente lui aussi (+10%). Avec, cerise sur le gâteau, 12% de rotation des tables en plus, grâce au surcroît d’efficacité opérationnelle.  

Une solution déployée également dans des établissements du groupe Bertrand, d'Eric Fréchon, chez PNY, Eataly

Une solution fintech intéressante donc, et ce d’autant que les attentes sur l’expérience, y compris sur ce moment-clé de l’addition, seront sans doute relevées lors de la réouverture des salles. Sunday, qui équipe d’ores et déjà selon ses fondateurs plusieurs milliers de restaurants et d’hôtels de part et d’autre de l’Atlantique (France, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis) sera déployée, outre les restaurants de Big Mamma, dans de nombreux établissements, dont les tables du Groupe Bertrand, les établissements d’Éric Frechon, les lieux de Paris Society ou encore chez PNY, Eataly, sachant que la connexion avec les principaux systèmes de caisse américains et européens comme Oracle Micros, Brinks, Tiller, Zelty, Revo, CashPad et des dizaines d‘autres, est d’ores et déjà effective. « La perspective de pouvoir payer en 10 secondes nourrit 3 objectifs : contribuer à une meilleure expérience client, motiver toutes nos équipes de salle et augmenter notre efficacité en fin de repas tout en donnant plus de liberté à nos clients », résume, via communiqué, Olivier Bertrand, parmi les premiers à avoir choisi sunday pour ses restaurants.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

CHR Group concrétise l’acquisition d’Adoria

CHR Group concrétise l’acquisition d’Adoria

Après la reprise des actifs d’ePack Hygiene en 2020, c’est une nouvelle prise de choix que vient d’officialiser CHR Group, qui a finalisé l’acquisition d’Adoria. Créé en 2003 en France,[…]

Une check-list de la réouverture signée Tasty Cloud, avec huit partenaires

Une check-list de la réouverture signée Tasty Cloud, avec huit partenaires

Newrest signe huit nouveaux contrats de restauration concédée en France

Newrest signe huit nouveaux contrats de restauration concédée en France

RESTAU’CO se tiendra le 8 septembre prochain à Paris

RESTAU’CO se tiendra le 8 septembre prochain à Paris

Plus d'articles