Une reconstitution très progressive des volumes est à prévoir dans les CHR, selon Kantar

YANNICK NODIN
Une reconstitution très progressive des volumes est à prévoir dans les CHR, selon Kantar

Dans un contexte de réouverture des terrasses imminent, la société d’études Kantar vient de rendre publiques des données issues de son panel Out-of-Home, et dresse de premières perspectives pour la reprise d’activité. Premier constat, le secteur de la restauration hors domicile reste encore largement impacté avec un recul de 42% des dépenses sur le 1er trimestre 2021 (vs le 1er trimestre 2020), et une pénétration de ce marché qui se maintient néanmoins avec un peu plus de 60% des Français qui réalisent un achat en restauration hors domicile chaque mois depuis la 2e vague de restrictions mises en place à l’automne 2020. Les CHR, Cafétéria et circuits d’impulsion, bien plus impactés que la Restauration Rapide et le Retail (qui s’arrogent respectivement +4pts et +1pt de PDM valeur supplémentaires sur l’année) – attendent beaucoup de la levée des restrictions et de l’arrivée des beaux jours pour sauver leur saison estivale.

La livraison et la VAE ont explosé mais la base de consommateurs reste limitée

En effet, la mise en place de services de livraison / vente à emporter n’a permis de limiter que très partiellement la casse : le nombre de commandes de repas en ligne (via les plateformes de livraison ou directement auprès des établissements) a certes connu un vrai essor, triplant quasiment (2,7 fois plus) par rapport au début de l’année 2020. Mais le phénomène, pointe Kantar, reste encore peu démocratisé, utilisé par seuls 5% à 6% des Français en moyenne chaque mois sur l’année écoulée. Et même si la convivialité d’une sortie au restaurant manque aux consommateurs, plusieurs éléments pourraient freiner selon la société d’études la forte reprise attendue du secteur : les contraintes d’abord appliquées aux professionnels du secteur (terrasses, couvre-feu, jauges) sur la 1ère phase du calendrier de déconfinement, impactant mécaniquement les capacités opérationnelles ; le rythme aussi de montée en puissance de la vaccination, et les appréhensions inhérentes à un retour dans les établissements accueillant du public (lors du 1er déconfinement à l’été 2020, près de 40% des Français en témoignaient) ; les incertitudes économiques, sachant que les foyers les moins favorisés socio-économiquement ont contribué à près de ¾ des visites perdues dans le hors-foyer ; la pérennisation du télétravail enfin, dont la pratique a plus que doublé (16% de foyers télétravailleurs au 1er trimestre 2021, contre 7% avant la crise).

Malgré la reprise, pas de retour au niveau de 2019

Kantar anticipe ainsi une reprise progressive, avec un secteur de la restauration hors domicile qui n’aura vraisemblablement pas complètement retrouvé son rythme de croisière en fin d’année. Kantar estime que sur la fin d’année 2021, le niveau de dépenses en restauration hors domicile sera 12% moins élevé que celui de 2019.

Nous vous recommandons

Lancement au sommet pour les deux nouveaux burgers de Quick

Lancement au sommet pour les deux nouveaux burgers de Quick

L’enseigne de restauration rapide s’est une nouvelle fois offert la collaboration de Norbert Tarayre, pour une campagne orchestrée par l'agence de communication 360 The Brand Nation.Quick a fait tester les deux nouvelles recettes de sa...

Blend développe une première franchise à Aix-en-Provence

Blend développe une première franchise à Aix-en-Provence

Comatec met ses habits de fête

Comatec met ses habits de fête

Fleurus Café renaît avec Carte Financement

Fleurus Café renaît avec Carte Financement