Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les vêtements pro bougent

FLORENT MARTIN

Sujets relatifs :

, ,
Les vêtements pro bougent

Un style plus sportifLa coupe est droite pour les pantalons, souvent équipés d'une ceinture élastique au bassin. Les vestes adoptent un style proche des vêtements sportifs. Elles sont légères et facilitent les mouvements à répétition. La casquette est très prisée au sein des grandes chaînes.

©

Vestes, pantalons et tabliers se modernisent. Les fabricants misent sur des formes et des couleurs actuelles en jouant la praticité et le confort de travail.


« En cuisine, le pantalon en pied-de-poule de couleur bleue et la veste blanche ont vécu. Les vestes adoptent un style proche des vêtements sportifs. Elles sont légères et facilitent les mouvements à répétition », explique François Ruet, responsable marketing de la société Molinel. Pour élaborer ces habits, les fabricants misent sur le polycoton. Plusieurs modèles comportent des trappes d'aération sur la face avant, en positions haute et basse. Elles sont complétées par un filet dorsal. Des mailles peuvent également être ajourées sous les aisselles afin d'assurer un confort idéal. Et pour une plus grande aisance de mouvement, les vestes disposent de manches courtes dotées d'une taille plus large au niveau des emmanchures.

MODERNES ET COLORÉS

Si le fond évolue, la forme aussi. « Nous travaillons de plus en plus l'asymétrie. Les coutures peuvent être traversantes. Les parements, liserés et broderies se multiplient. Les couleurs, elles, se généralisent. Le noir et le chocolat sont de plus en plus utilisés par les jeunes chefs. Mais des coloris plus clairs se développent, comme le bleu, le vert, le gris clair ou le bordeaux. En salle, ce relooking se fait aussi sentir. Exit les vestes, la mode est aux polos, tee-shirts et chemises avec ou sans col mao. Quant au noeud papillon, il disparaît peu à peu au profit de la cravate. La coupe des pantalons est droite et les poches cavalières font leur apparition. Chez les femmes, la jupe taille basse est de rigueur. « Côté couleur, le noir, le moka et l'anthracite sont plébiscités », précise Thierry Bouville, directeur général de la marque Clément. Mais le beige, le marron foncé, le rouge et l'ébène plaisent de plus en plus aux professionnels.

La tendance est aussi aux tabliers. « Ils complètent la tenue de service. Faciles à porter, ils reprennent souvent les couleurs et le nom de l'enseigne », détaille François Ruet. Ils peuvent être courts ou longs, leur tour de cou est réglable et ils disposent de poches. Si le noir est très présent, l'abricot, l'orange, le marron et les rayures colorées sont appréciés. Au rayon chaussures, la plupart des modèles facilitent le travail sur sol gras et humide. Si en cuisine, les mocassins et autres sabots sont légion, en salle les chaussures épousent des formes plus sportives.

PRIX

Pour une veste de qualité, comptez 50 à 100 € et 40 à 80 € pour un pantalon, alors que les tabliers se vendent autour des 25 € pièce. Quant aux chaussures, leur prix est en moyenne de 60 €.

L' ENTRETIEN

Antitranspirant, le polycoton offre un entretien aisé. Il se nettoie et se repasse facilement. Il résiste à l'entretien industriel et aux températures de lavage et de séchage élevées. Le vêtement dispose d'une plus grande longévité.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Le restaurant La Lorraine s’engage pour la préservation des ressources de la mer

Le restaurant La Lorraine s’engage pour la préservation des ressources de la mer

Le restaurant La Lorraine, appartenant à Bertrand Restauration, a signé aujourd’hui la charte Ethic Ocean et s’engage ainsi à proposer à ses clients des produits de la mer issus d’une filière[…]

Serbotel : les mutations du secteur hôtellerie-restauration en question

Serbotel : les mutations du secteur hôtellerie-restauration en question

Le promoteur nantais Réalités se lance dans la restauration

Le promoteur nantais Réalités se lance dans la restauration

L’Ecole Lenôtre: haut lieu de la transmission

L’Ecole Lenôtre: haut lieu de la transmission

Plus d'articles