informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Les syndicats patronaux défendent la régularisation massive des employés sans-papiers

Publié le par

Alors que le mouvement initié par la CGT le 15 avril dernier profite d'un 'effet dominos au sein de la restauration parisienne bloquant plusieurs restaurants (le Café de la Jatte à Neuilly, Charly Birdy, rue de la Boétie, après Pizza Papa notamment), le patronat de l'hôtellerie-restauration, Umih et Synhorcat en tête, s'est prononcé pour une régularisation massive des sans-papiers en France. Ceci, dans le cadre de la loi Hortefeux sur l'immigration et notamment de l'amendement Lefebvre qui ouvre la possibilité d'une régularisation par le travail.

Sauf que pour le moment, le gouvernement, par la voix de Xavier Bertrand, Ministre du Travail et des Solidarités, n'a pas envoyé de signaux qui allaient dans ce sens. Au contraire. Il a adressé dimanche aux préfets, l'examen « au cas par cas » de la situation des travailleurs salariés sans papiers, saluant la politique « d'immigration maîtrisée » du gouvernement. Pour Didier Chenet, président du Synhorcat : "la situation presse et on ne peut agir au goutte-à-goutte. Laisser pourrir la situation, c'est handicaper nos entreprises du point de vue économique. Il faut régulariser en masse, ceux qui travaillent depuis plus d'un an, ont été embauchés en toute transparence, cotisent et pour lesquels les entreprises payent des charges sociales".  


Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

02 avril 2019

Restauration & Santé

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus