Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Les solutions des distributeurs

Sujets relatifs :

Les solutions des distributeurs

Pascale Jacquemot (Transgourmet)

©

En miroir d'une restauration en pleine consolidation, les acteurs de la chaîne logistique abordent une vraie mutation de leur organisation, de leur système d'informations et de leur proximité avec les clients pour affirmer leur propre identité sur un ou des segments.

COMMUNICATION

collaborer avec ses clients, une nécessité

La RHF souhaite aller vers des pratiques qui existent depuis quelques années déjà en GMS. Mais au préalable, un certain nombre de prérequis et de passages obligés s'imposent. Il est indispensable de mener un travail de collaboration avec nos clients. Les commerciaux du secteur, quand ils décrochent un nouveau client, ne regardent pas vraiment son environnement : l'accessibilité, la fréquence, les conditions pratiques. A un moment donné, il est important que la réponse apportée couvre la notion de supply chain. Or la logistique est un bout de la supply chain. Ce n'est pas la totalité de la supply chain. Les approvisionnements et les achats aussi en font partie, c'est un tout. »

La réponse apportée par le distributeur doit couvrir toutes les étapes de la supply chain

MÉTIER

LE PARI DE LA TRITEMPÉRATURE

Chez Transgourmet, nous parions sur la tritempérature. Nous pensons qu'elle offre à nos clients la possibilité d'acheter du frais, du sec, du surgelé, de l'hygiène et de la boulangerie-pâtisserie. L'ensemble peut être acheté chez nous et livré en même temps. Mais ce n'est pas une obligation. Nous misons sur le roll (1) en termes de support de préparation car les commandes moyennes sont plutôt petites. Faire du roll avec plusieurs clients et plusieurs températures nous permet de répondre à la demande en optimisant nos livraisons et en intégrant nos contraintes logistiques. »

(1) Conteneur grillagé qui permet de livrer plusieurs produits.

SERVICE

ADAPTER LES HORAIRES DE LIVRAISON

Nous avons la faculté de servir un restaurant, un grand client et des chaînes organisées. Cela est possible grâce à un système d'informations qui facilite la souplesse de livraison. Il est important de savoir gérer des modes de préparation et des niveaux de services différents. Le métier a besoin d'investissement et de professionnalisation. Nous avons d'ailleurs massivement investi dans des logiciels qui savent être souples et fournir des solutions qui permettent une adaptation au mode de préparation et à la fréquence souhaités par le restaurateur. Nous investissons aussi beaucoup dans des solutions de traçabilité. Demain, nous saurons gérer les origines, les lots et les préciser sur les factures si nécessaire. »

SERVICE

UNE LARGE OFFRE DE PRODUITS

L'offre produits, pour un groupe comme le nôtre, c'est notamment d'aller vers les produits élaborés de IVe et Ve gammes et de développer les produits de la mer. Nous proposons un panel, un poids moyen livré qui nous permet de mieux amortir les contraintes logistiques que nous engageons. Cela nous permet aussi d'offrir à nos clients, un service et un choix. Le client peut acheter un même produit sous différentes formes : une endive brute, une endive de IVe gamme, une endive préparée. Nous jouons sur le service grâce à une couverture nationale tout en conservant une proximité régionale. Nous travaillons aussi à optimiser le niveau de service et les volumes livrés chez les clients en intégrant les contraintes économiques fortes de prix moyens. »

PRIX

INTÉGRER LES VARIATIONS

La stabilisation des prix et des cours est quelque chose que nous pouvons envisager dans le cadre d'une relation de confiance et d'exclusivité avec certains clients. Nous avons expérimenté des cours stabilisés et des coûts portions[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Bonne santé dans un climat difficile

Bonne santé dans un climat difficile

Avec une progression des ventes de 5 à 10 % à surface comparable pour certaines enseignes en 2007, la restauration commerciale paraît insensible aux premiers signes de ralentissement économique outre-Pyrénées. « Nous savons que les perspectives[…]

01/05/2008 |
Nouvelle terre de plaisirs

Nouvelle terre de plaisirs

Face à un ralentissement de la demande

Face à un ralentissement de la demande

Un marché en proie à une crise structurelle

Un marché en proie à une crise structurelle

Plus d'articles