Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Dossier

Les saveurs du monde s'invitent à table

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Le consommateur veut se restaurer rapidement, mais le repas se doit d'être bon. Et si la durée qu'il y consacre se réduit au fil des années, il met un point d'honneur à prendre place autour d'une table. D'où l'importance de soigner le décor et l'agencement. Plus que jamais, les thèmes des restaurants se diversifient, allant de la « bistronomie » à l'Asie.

 

Tokki, le bien-être venu d'Asie

 

Tokki symbolise le restaurant aux saveurs du monde. L'établissement compte 34 places dans une ambiance en bois et acier naturels réalisée par l'architecte Anki Linde. À la carte, des plats cuisinés maison aux saveurs japonaises et coréennes, avec une touche de culture occidentale, à consommer sur place ou à emporter. Pour réaliser une cuisine parfumée santé et bien-être, Lami et Nicolas Fourgeaud, les fondateurs, mettent l'accent sur des ingrédients aux multiples vertus. La chef a fait du sésame, source importante de vitamines, son ingrédient star. Tokki s'assure des plats naturels avec une utilisation modérée du sucre et des différentes graisses. Outre ses recettes préparées avec des épices, des feuilles de soja, des haricots verts et des piments, la chef innove avec un couscous tunisien revisité et le fondant de sésame noir ! L'enseigne propose également un menu minceur diététique exclusivement composé d'ingrédients sains et faibles en matières grasses. À la belle saison arrive un menu « detox » : salade de soja, gingembre de thé vert. Et des brunchs, de la vente à emporter et des bentos à commander.

Tokki, 10, rue de la Boule Rouge, 75009 Paris

 

Malongo revalorise le café

 

Dans la nouvelle boutique Malongo, l'amateur de café trouvera forcément son bonheur. En plein coeur de Paris, un espace de 130 m² est dédié au « divin breuvage » et à sa valorisation. Le concept dispose d'un comptoir de torréfaction et d'un espace barista dans lequel le personnel maîtrise parfaitement tous les modes de préparation du café : expressos, cappuccinos, macchiatos, caffè latte... Dans l'espace de la boutique traditionnelle, Malongo propose plus de 45 grands crus originaires des plus beaux terroirs caféiers du monde, issus des méthodes agricoles traditionnelles pratiquées par les petits producteurs. Le client peut choisir la mouture de son café en fonction de la machine qu'il utilise. La réalisation du concept s'appuie sur un cahier des charges axé sur le développement durable et les matériaux écologiques. Avec une décoration authentique et contemporaine, en bois massif et matières naturelles brutes, le lieu porte haut les valeurs éthiques de Malongo, favorisant un respect maximal de l'environnement (récupération du marc et des doses pour le compostage, gobelets consignés, tri...). Un lieu privilégié pour partager la connaissance et la passion du bon café.

Malongo Café, 50, rue Saint-André-des-Arts, 75006 Paris

 

Mussubï, une vraie cantine japonaise à Paris

 

Mussubï, c'est la nouvelle cantine japonaise. À l'origine de ce nom, une contraction entre « omussubi », le produit phare, et « mussubu », qui signifie « créer un lien » ou « nouer quelque chose ». Noriko Ishizaka et Megumi Imai, deux Japonaises pure souche, lasses des faux restaurants japonais et des éternelles cantines de sushis, ont tenu à faire découvrir la vraie cuisine japonaise familiale dans le paysage parisien. Mais qu'est-ce qu'un omussubi ? Il s'agit du plat national par excellence. Composé de riz non vinaigré, il contient donc moins de sucre. On y ajoute des ingrédients et des assaisonnements variés. La composition est donc infinie : viande, poisson, légumes ou juste quelques herbes aromatiques. La carte change tous les jours, selon la saison et les attentes des clients. La décoration intérieure a été conçue par le studio Janréji, qui a travaillé à reproduire une petite maison en bois, agrémentée de céramiques rondes, de luminaires en opaline blanche rappelant la forme de l'omussubi. Ici, même les planchettes pour servir les mets veillent à être en harmonie avec le concept : elles sont réalisées avec du cèdre rouge, et légèrement odorantes pour apporter une touche naturelle 100% en phase avec le concept.

Mussubï, 89, rue d'Hauteville, 75010 Paris

 

Prêt à Manger, l'esprit british débarque en France

 

Les Français s'impatientaient. L'enseigne britannique Prêt à Manger est enfin arrivée sur le sol français. L'un des leaders de la restauration rapide en Grande-Bretagne a ouvert trois restaurants en 2012 à Paris et à La Défense. L'enseigne, connue en particulier pour ses sandwichs frais et naturels (sans conservateurs ni additifs suspects), préparés sur place, ses soupes et ses salades, se caractérise par ses recettes qui marient saveurs britanniques et françaises, adaptées à tous les goûts. La gamme française propose des produits « cultes » de Prêt à Manger, comme le sandwich roquette et écrevisse, le New Yorker ou le super Club, le best-seller au Royaume-Uni, 14 produits végétariens, ainsi que des produits spécialement créés pour le marché parisien, parmi lesquels le classique jambon-beurre. Pour ce faire, le menu a été développé par une équipe anglo-française de chefs qui intègrent régulièrement de nouveaux produits en fonction des saisons et des tendances gastronomiques du moment. Si aujourd'hui, l'enseigne s'approvisionne auprès des spécialistes de Rungis, elle annonce qu'au fur et à mesure de son développement, elle travaillera de plus en plus avec des fournisseurs locaux.

Prêt à Manger, 110, avenue de France, 75013 Paris

19, rue Marboeuf, 75008 ParisCentre commercial Les 4 Temps, Dôme de la Défense (92)

 

Craft accueille les créatifs urbains

 

Créé par Augustin Blanchard, Craft est le lieu idéal pour accueillir créatifs, artistes ou clients souhaitant rompre avec le sentiment d'isolement. Ce nouveau concept, à mi-chemin entre le café, le salon de lecture et l'espace de coworking, est une émanation contemporaine du café de quartier, très populaire à Brooklyn, mais en version parisienne. L'idée étant de mettre à disposition un espace identitaire où les clients ont la possibilité de rester librement et de prendre un café. Le lieu a donc été imaginé pour « recevoir » celle qu'on qualifie de classe créative, autrement dit des travailleurs indépendants issus des métiers de la création, de la culture et des nouvelles technologies. Pour leur permettre de travailler dans des conditions idéales, douze ordinateurs sont en libre accès. Chez Craft, le café est considéré comme la boisson qui stimule l'activité intellectuelle, par conséquent, indispensable à tous ces créatifs. Parmi les collations proposées : le café expresso ou bien le café filtre. Ils peuvent aussi grignoter et déjeuner sur place. « L'ambition de Craft est de devenir le point de ralliement des artisans de l'ère numérique, les acteurs majeurs de la revitalisation urbaine », précise le fondateur.

Craft, 24, rue des Vinaigriers, 75010 Paris

 

L'Epi Malin, le traiteur « bistronomique »

 

Dès son ouverture en 1995, le restaurant l'Epi Dupin rencontre un vif succès. François Pasteau, chef propriétaire du restaurant, fait partie des pionniers de la tendance « bistronomique » de ces dernières années. En mai dernier, il ouvre, dans la même rue, une boutique de plats à emporter : l'Epi Malin, la boutique traiteur du restaurant l'Epi Dupin. Cette seconde unité répond, d'une part, à la demande de plus en plus pressante des clients de consommer rapidement, et, d'autre part, à la volonté du chef de satisfaire ses clients en leur garantissant sa cuisine « bistronomique ». Dans ce nouveau lieu, le client trouvera les entrées, les plats et les desserts créés, cuisinés et conditionnés au sein de l'établissement, sans oublier le pain pétri et cuit maison. Le client peut composer son menu à déguster sur place ou à emporter, en l'accompagnant de boissons non alcoolisées ou alcoolisées à choisir parmi une grande variété. La boutique propose également toute la carte des vins du restaurant à prix caviste, ainsi que quelques produits d'épicerie fine sélectionnés par le chef. Et pour ceux qui le souhaitent, un service traiteur pour un événement privé ou d'affaires. L'équipe est également capable de proposer une formule sur mesure.

L'Epi Malin, 4, rue Dupin, 75006 Paris

 

Lucien et la Cocotte Cie met le poulet à l'honneur

 

À l'origine du concept Lucien et la Cocotte Cie, deux frères aussi gourmands qu'innovants. C'est la réponse de Frédéric et Jean-François Marteau aux attentes du marché, à la recherche de formules de repas sains, économiques et pratiques, à consommer sur place ou chez soi. Soit une offre culinaire qui conjugue fraîcheur et gourmandise. Plus qu'une rôtisserie : des poulets d'ici, des recettes d'ailleurs... Le poulet se décline cuit à la vapeur et préparé à la cocotte, selon des inspirations de différents pays. On peut choisir un poulet Tasmania, Aborigène, Yassa, Capuera... Pour les accompagner : quinoa, pommes de terre grenaille, riz basmati et légumes de saison vapeur... Mais aussi des entrées (soupes et salades), des wraps faits maison et des desserts pour faire craquer les gourmands. Lucien, le globe-trotteur, a rapporté de ses voyages des ambiances, des couleurs, et a souhaité retrouver la convivialité des dégustations qu'il a partagées dans le monde entier. Il s'est entouré d'Espace Gaïa Architecture et Caracas pour créer un intérieur au design épuré, privilégiant des matériaux bruts et des teintes naturelles. Les tables taillées dans du chêne massif sont comme suspendues dans les airs. Cet établissement s'annonce d'ores et déjà comme le premier d'une longue série.

Lucien et la Cocotte Cie, 82, cours Vitton, 69006 Lyon

 

BaTbAt, manger avec les doigts, c'est permis !

 

BaTbAt fait voyager les papilles. Dans le restaurant toulousain au design épuré et contemporain, la cuisine de rue du Vietnam est mise en scène à l'occidentale. Les spécialités vietnamiennes, phos et bo buns, sont préparées devant les clients. Gage de la fraîcheur des produits, les légumes et les herbes sont quotidiennement triés, épluchés et lavés dans le restaurant en toute transparence. Chez BaTbAt, le client décide si le plat doit être plus parfumé ou plus épicé. Les herbes et le piment sont mis à disposition, chacun les coupe avec les doigts pour libérer leur sève et leurs arômes. Les herbes fraîches sont infusées dans les bouillons, fondues dans la poêle sur le brasero ou mangées crues avec la salade et les vermicelles de riz, la viande ou le poisson. Et comme au Vietnam, manger avec les doigts, c'est permis ! Tous les plats proposés peuvent être consommés sur place ou être emportés. Autre particularité : le service est rapide à l'heure du déjeuner et servi à table le soir. Tout au long de la journée, l'équipe accueille les clients, le restaurant se transforme en salon de thé en proposant plus de 200 associations d'herbes, d'épices, et de fruits frais pour aromatiser le café ou le chocolat, et aussi une sélection de thés et d'infusions bio.

BaTbAt, 8, rue des Filatiers, 31000 Toulouse

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

SIAL 2016 : Découvrez le laboratoire des tendances alimentaires

Dossier

SIAL 2016 : Découvrez le laboratoire des tendances alimentaires

Le grand laboratoire des tendances alimentaires ouvre ses portes du 16 au 20 octobre. La nouvelle édition du Sial fait la part belle à la restauration, avec près d'un tiers des exposants présents et des produits[…]

Jeunes chefs : talents d’aujourd’hui, promesses de demain

Dossier

Jeunes chefs : talents d’aujourd’hui, promesses de demain

Ces concepts qui inspirent la planète food

Dossier

Ces concepts qui inspirent la planète food

Métissage culinaire : le voyage par l’assiette

Dossier

Métissage culinaire : le voyage par l’assiette

Plus d'articles