Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Les produits nomades stimulent les industriels

Encarna Bravo

Sujets relatifs :

, ,
Les produits nomades stimulent les industriels

©

Être réactifs, imaginatifs et compétitifs : trois défis lancés aux opérateurs du marché (restaurateur, distributeur, industriel) pour proposer des produits prêts à consommer et nutritionnellement corrects, dont la demande ne cesse de croître.

agner du temps ! Tel est le défi du consommateur nomade. Comment l'identifier ? Il s'agit d'une jeune femme ou d'un jeune homme, travaillant dans une grande agglomération et n'ayant pas le temps de rentrer déjeuner à son domicile. De plus, il souhaite consacrer un minimum de temps à son repas. L'exigence première du client nomade étant de déjeuner tout en privilégiant une autre activité (lire, faire du shopping...). Il lui faut donc des produits consommables partout et à tout moment, transportables facilement, pratiques d'utilisation, conçus pour une consommation individuelle sans obligation de couverts, sans être réservés exclusivement à une consommation extérieure, mais aussi chez soi devant son écran d'ordinateur.

L'émergence du snacking dans les années 80 et le développement de la restauration rapide ont sans aucun doute ouvert la voie au nomadisme. Rappelons qu'une petite nuance existe entre le nomadisme et le snacking. En effet, le « snackeur » consommera volontiers une barre de chocolat ou des chips - correspondant davantage à une envie de grignoter - alors que le nomade souhaite que sa consommation soit un substitut de repas.

D'autres facteurs tels que l'accélération de la vitesse des transports, le passage aux 35 heures et la baisse du pouvoir d'achat ont contribué à doper la demande en produits nomades. Il est vrai aussi qu'avec le passage à l'euro, la restauration assise a revu ses prix à la hausse. Alors que le consommateur est de moins en moins indifférent à son budget repas. Comment faire pour le réduire ? À la recherche d'une offre alimentaire plus économique, il a le choix entre le restaurant d'entreprise, la cafétéria, la restauration rapide ou le snack. « Le consommateur a, depuis quelque temps, opté pour le transfert de ses deniers vers les produits nomades, commente François Blouin, dirigeant de FoodService Vision, conseil en développement des ventes pour les fournisseurs de la restauration. Soit une formule de restauration qui lui permet de déjeuner pour un ticket moyen oscillant entre 7 et 8 E. »

le nomadisme a pénétré tous les secteurs

Pour répondre à ce mode de consommation qui correspond également à un mode de vie, il existe une gamme de plus en plus vaste de produits qualifiés de nomades. « Aucun secteur n'échappe au courant du nomadisme, commentent les[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Pokawa poursuit son développement en France et en Europe

Pokawa poursuit son développement en France et en Europe

Pokawa, pionnier des poké bowls, plat typique hawaïen, continue son développement en ouvrant cet été cinq nouvelles Barakawas à travers la France et l’Europe       Depuis 2017,[…]

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

Poule et Toque s’engage pour le Nutri-Score

 Angelina remporte le Musée du Luxembourg avec son nouveau concept: Mademoiselle Angelina

Angelina remporte le Musée du Luxembourg avec son nouveau concept: Mademoiselle Angelina

Le secteur bio a rendez-vous à Natexpo Lyon

Le secteur bio a rendez-vous à Natexpo Lyon

Plus d'articles