Les produits équitables chez les restaurateurs

Isabel Soubelet

Sujets relatifs :

Pour sa 6e édition, la Quinzaine du commerce équitable séduit la restauration commerciale et collective. Des actions de sensibilisation seront menées chez de nombreux professionnels du secteur.
Si les ventes de produits du commerce équitable représentaient à peine 10 M€ en 2000, elles atteignent cette année, à la veille du démarrage de la 6e édition de la Quinzaine du commerce équitable (du 29 avril au 14 mai), plus de 120 M€. C'est la GMS qui a ouvert ses portes aux produits en les intégrant petit à petit. Mais aujourd'hui, la restauration leur accorde un intérêt grandissant. Du fournisseur au contenu de l'assiette du convive, les expériences se multiplient notamment durant cette Quinzaine.

Pomona TerreAzur propose, de l'ananas du Costa Rica, de la mangue du Burkina, de l'orange du Maroc, de la banane du Ghana et de la banane bio Max Havelaar à ses clients. Elior s'engage à déployer sur l'ensemble de ses sites une animation qui met en valeur le café Max Havelaar. Durant toute l'opération, le café équitable sera proposé à la clientèle au même prix que le café traditionnel. Quant à Sodexho, le groupe propose des plats Alter Eco dans les restaurants d'entreprise et les restaurants scolaires. Du côté du groupe Accor, près de 170 hôtels Mercure vont proposer des produits Alter Eco au menu des petits déjeuners (avec de nouvelles saveurs pour les jus de fruits et les confitures) et des déjeuners avec des plats et des cocktails à base de produits issus du commerce équitable comme le riz rouge de Thaïlande, le Quinoa blond de Bolivie ou la fleur de Macis du Sri Lanka.

Une montée en puissance

Rappelons qu'entre 2002 et 2005, la consommation mondiale de produits issus du commerce équitable a augmenté de plus de 170 %. Alter Eco, la première marque en France de commerce équitable « table sur un chiffre d'affaires de 19 M€ en 2006, soit le double des ventes enregistrées en 2005 », déclare Tristan Lecomte, son président. Depuis 2004, Florence Harry occupe le poste de responsable des actions en direction du secteur de la restauration hors domicile. « Notre démarche repose essentiellement sur le mode des animations et de la sensibilisation grâce à des partenariats menés avec les enseignes », précise-t-elle. Sodexho, Score, et Sogeres ont déjà répondu présents. La restauration indépendante, est, quant à elle, plus difficile à toucher. Mais il semble bien que les produits du commerce équitable soient désormais sortis de la « ghéttoïsation ». « Replacer l'homme, son patrimoine et ses actions au cœur de nos achats quotidiens », tel est le message d'Alexis Kryceve, directeur général d'Alter Eco. Des mots qui remportent désormais un certain écho.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.