Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les Petits Chaperons Rouges choisissent Ansamble

Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les Petits Chaperons Rouges choisissent Ansamble

© Ansamble Getty images

 

Pour la rentrée scolaire 2019, Ansamble, marque du groupe Elior, devient le principal restaurateur des crèches Les Petits Chaperons Rouges, du Groupe Grandir. Leader reconnu de l’alimentation des tout-petits et engagé pour une alimentation saine et naturelle au plus près des territoires, Ansamble poursuit ainsi son développement sur le marché de la petite enfance.

   « C’est en toute confiance que nous renouvelons notre partenariat avec Ansamble. Cette collaboration s’inscrit naturellement dans notre ambition qui est de contribuer à l’éveil et l’éducation des tout-petits. Nous nous engageons, par ce partenariat, à sensibiliser les enfants à la diversité des goûts et à l’équilibre alimentaire », confie Katrine Bertrand, directrice générale déléguée des Petits Chaperons Rouges.


Pour nourrir au quotidien 10 000 enfants dans plus de 350 des 450 crèches qu’opèrent LesPetits Chaperons Rouges sur toute la France, Ansamble propose une cuisine saine, en s’engageant notamment sur des achats locaux et responsables, et une cuisine faite maison. « Nous cuisinons pour Les Petits Chaperons Rouges depuis six ans et nous sommes fiers de la confiance qu’ils nous accordent pour nourrir à présent la majorité des enfants de leurs crèches. Nous nous attachons à cuisiner des repas faits maison, en choisissant des ingrédients bruts et frais et en nous approvisionnant au plus près de nos cuisines », souligne Vincent Gendrot, directeur général d’Ansamble.

 

Des achats responsables : le premier contact des bébés avec les aliments est très important. Chaque repas est donc préparé avec des produits simples et de saison qui révèlent leurs goûts naturels, comme les fruits à maturité, plus faciles à digérer. Pour les crèches Les Petits Chaperons Rouges, Ansamble prend les engagements suivants :

 

65 % de produits locaux

75 % de fruits et légumes frais et de saison

100 % de viandes françaises

90 % de viandes fraîches

du pain frais, artisanal et de proximité

des produits issus de l’agriculture biologique locale chaque jour au menu.

 

Une cuisine comme à la maison : les purées maison permettent de jouer avec les textures, puisqu’elles peuvent contenir de petits morceaux. C’est idéal pour s'adapter aux besoins et aux capacités des bébés. Chez Ansamble, toutes les purées de fruits et de légumes sont réalisées par nos chefs, à partir d’ingrédients bruts et d’origine locale, ce qui garantit fraîcheur, qualité et sécurité pour toutes les tranches d’âge (6-12 mois, 12-18 mois et plus de 18 mois). Cette cuisine maison, et les cuissons douces des viandes, notamment, présentent un véritable intérêt nutritionnel.  

Ansamble s’engage également à cuisiner sans additifs, sans conservateurs, ni huile de palme. Pour cuisinier une grande partie des repas, Ansamble s’appuie sur un réseau de six ateliers culinaires spécialisés en petite enfance. Cette spécialisation garantit une formation des équipes dédiée à la restauration petite enfance, des équipements adaptés à la production des repas des bébés, des achats spécifiques, un plan alimentaire, des recettes et des modes de productions 100 % ad hoc, le tout pour assurer la sécurité alimentaire des tout-petits.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Exigences du mieux-manger : comment innover et développer vos offres

Nous vous recommandons

Handicap : mobilisation de Compass Group France

Handicap : mobilisation de Compass Group France

A l’occasion de la Semaine Européenne pour l’Emploi des Personnes Handicapées (SEEPH), qui aura lieu cette année du 18 au 24 novembre 2019, Compass Group France s’engage à mobiliser durablement ses[…]

 Repas végétariens: Siresco en avance...

Repas végétariens: Siresco en avance...

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

 Sodexo et Loi EGalim

Sodexo et Loi EGalim

Plus d'articles