Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les lave-vaisselle, nouveaux gages de rentabilité

FLORENT BEURDELEY
Les lave-vaisselle, nouveaux gages  de rentabilité

©

Les lave-vaisselle à avancement automatique et les lave-vaisselle à convoyeur sont très prisés dans les cuisines de collectivités, où leur forte capacité de lavage est en phase avec les besoins. Jadis gourmands en eau et en électricité, ils se font plus sobres et écologiques. Les constructeurs font aussi des efforts pour simplifier les manipulations.

C'est l'équation du moment. Conserver de fortes capacités de lavage tout en réalisant des économies. Les constructeurs de lave-vaisselle ont beaucoup investi pour rendre leurs machines plus économes. Également au coeur des préoccupations des fabricants, l'ergonomie. Les machines font l'objet d'études avancées pour garantir le meilleur confort d'utilisation.

DES ÉCONOMIES DE 30 À 40%

Ainsi, Meiko propose le lave-chariots WS 125, spécialement conçu pour répondre à des exigences très élevées en matière d'hygiène, condition indispensable pour les hôpitaux, les cliniques et les établissements pour personnes âgées. La chambre de lavage, de grande taille, assure un espace suffisant pour les chariots de transport les plus courants. Avec une capacité comprise entre 15 et 20 chariots par heure, ce lave-chariots permet de supprimer le lavage et l'essuyage manuel, d'où un gain de temps important.

Afin de simplifier au maximum les manipulations, la commande électronique Mike 3 permet d'effectuer simplement de multiples réglages (température des différentes zones, vitesses, programmation hebdomadaire et protocoles journaliers), ainsi que la maintenance. Meiko propose aussi de mesurer les consommations réelles grâce au relevé des consommations de la machine en fonctionnement et l'historique de ces données. Ces informations, reliées à la durée de fonctionnement de la machine dans les différentes opérations (mise sous tension, mise en veille, lavage...), permettra un dialogue constructif avec les opérateurs pour optimiser l'utilisation du matériel : des économies de 30 à 40% sont ainsi couramment observées.

De son côté, Winterhalter propose, avec la gamme MT, des machines entièrement modulables qui s'adaptent sur mesure aux contraintes des laveries. Par ailleurs, la marque a pensé à la rentabilité. Toutes les économies potentielles sont mises en oeuvre avec cohérence. Grâce, par exemple, à l'épurateur de bain lessiviel Mediamat, qui utilise la force centrifuge et élimine les impuretés, la consommation de produit lessiviel est sensiblement diminuée.

DES MACHINES PARAMÉTRABLES QUI S'ADAPTENT AUX DEMANDES

Une augmentation progressive de la température dans la zone de triple rinçage protège la vaisselle et permet d'économiser 3 kilowatts. Un économiseur d'eau osmosée réduit la consommation d'eau osmosée de 50%. Winterhalter a aussi pensé à la réduction des coûts du personnel, grâce au concept « Time management ». Grâce à une mise en service programmable, la machine peut être rendue opérationnelle dès l'arrivée du personnel. Le programme d'assistance au nettoyage « AutoClean », diminue également le temps de nettoyage en vidangeant les différentes cuves. Enfin, les cuves embouties et les bras de lavage démontables individuellement facilitent l'entretien et la maintenance de la machine. Comme l'explique Franck Hadbi, directeur technique chez Winterhalter : « Nos machines sont entièrement paramétrables et peuvent s'adapter aux demandes de chacun. Tous les aspects pratiques ont été pensés pour simplifier le montage et le démontage. Ainsi, nous limitons le risque de mauvaise utilisation par les opérateurs. » Dans cet esprit, chaque partie démontable est détrompée pour éviter les erreurs de montage.

Electrolux Professional a également renouvelé sa gamme de machines à forte capacité. Aujourd'hui, la marque propose une nouvelle gamme de machines à laver à avancement automatique des paniers : WTM.

ROBUSTESSE EXTRÊME ET EFFICACITÉ CERTAINE

Electrolux a développé un nouveau système de lavage : l'IWS (système de lavage idéal). Grâce à lui, l'efficacité du lavage en avancement automatique est considérablement améliorée. L'IWS et la modularité des machines permettent de séparer chaque cuve : prélavage, lavage, rinçage, afin d'optimiser toutes les zones, de contrôler efficacement la consommation d'eau, de détergent, et de gérer au mieux les montées en température des cuves successives. Sur cet appareil, dont la plupart des éléments sont en Inox AISI 304 (taquets, pompe de lavage...), Electrolux a optimisé les bras de lavage, en doublant le temps de contact de l'eau avec la vaisselle. Sur un châssis porteur, ces machines associent donc une robustesse extrême et une efficacité certaine, notamment grâce au rinçage duo (Duo-Rince).

Ces machines allient, avec une électronique fiable et une interface utilisateur simple, une précision parfaite et une facilité d'utilisation (cycle de nettoyage automatique sur chaque machine, affichage de toutes les températures, autodiagnostic, contrôle de chaque cuve...).

EN ADÉQUATION AVEC UN ENVIRONNEMENT PRÉSERVÉ

Electrolux propose aujourd'hui sur le marché un produit innovant qui permet à son utilisateur d'économiser jusqu'à 30 % d'eau et jusqu'à 75% de produits lessiviels. Il est en parfaite adéquation avec la recherche sur la préservation de l'environnement.

Du côté de chez Ali Comenda, l'aspect écologique est également mis en avant. Jacques David, directeur marketing, explique : « Nous avons mis au point un système proportionnel de rinçage, appelé PRS, qui permet de projeter la bonne quantité d'eau et la même quantité d'eau sur une pièce de vaisselle et sur un casier, quelle que soit la vaisselle. Il est inconcevable qu'une laveuse consomme la même quantité d'eau de rinçage quelle que soit la vitesse de la machine. » Ali Comenda a mis en place, depuis dix ans, le label Eco 2, qui certifie les machines faisant l'alliance de l'économie et de l'écologie. « Il faut absolument pratiquer un langage de vérité au-delà des effets d'annonce liés au développement durable », assure Jacques David.

Les économies d'énergie sont donc plus que jamais d'actualité, dans un secteur, la laverie, réputé pour être gros consommateur. Tous les fabricants s'y sont mis, et rivalisent même d'ingéniosité pour proposer de nouvelles machines toujours plus respectueuses de l'environnement. Au-delà du simple argument marketing, l'écologie et les économies d'énergie sont au coeur du débat.

19,6 M €

LE CHIFFRE D'AFFAIRES POUR LE MARCHÉ GLOBAL 1 301 LE NOMBRE D'UNITÉS VENDUES

 

POLYVALENCE ET GAIN DE PLACE POUR GRANULDISK

Avec la Granule Combi, Granuldisk propose la seule machine capable de laver la vaisselle de façon conventionnelle, et la batterie de cuisine par sablage à projection de granules. Unique sur le marché, cette innovation s'inscrit dans une démarche de lavage « propre » pour l'environnement. Et là encore, les économies sont au programme : réduction des consommations d'eau, d'électricité et de produits chimiques, sécurisation de l'hygiène et amélioration des conditions de travail. Le Granule Combi offre une réelle polyvalence de chargement, notamment par un panier de lavage conçu pour la batterie, qui accepte l'ensemble de la platerie GN 1/1 à 1/9 sans rajout d'accessoires. Non seulement la conception de ce panier est novatrice, mais en plus, le rendement horaire de Granule Combi impressionne avec 119 GN 1/1 (1/3, 1/4, 1/6, 1/9) lavés ou 31 paniers à vaisselle 500 x 500 mm.

FOCUS SUR LES PANIERS WINTERHALTER

La gamme variée de paniers de Winterhalter répond à toutes les exigences et se distingue par sa qualité de fabrication, sa conception fonctionnelle, et sa finition soignée. Selon le type de vaisselle, les paniers doivent présenter des caractéristiques différentes, car ils contribuent de façon essentielle à un résultat de lavage optimal. Il existe par exemple des paniers en inox pour les ustensiles lourds et des paniers à couverts spéciaux avec un fond à mailles particulièrement fines.

Les paniers à verres

Pour des résultats de lavage optimaux et une sécurité maximale, les paniers à verre Winterhalter sont rilsanisés et recouverts de PVC. Ils assurent de bons résultats de lavage et de séchage. Les paniers en PVC sont particulièrement adaptés pour l'organisation de grandes quantités de vaisselle.

Les paniers à couverts et coupelles à dessert

Les paniers à couverts et coupelles à dessert de chez Winterhalter disposent d'un fond à treillage serré. Ces paniers ne comprennent aucune division, ils peuvent par conséquent être chargés librement.

Les paniers à assiettes

Le design ouvert des paniers à assiettes assure une meilleure distribution de l'eau. Des rangées ou des doigts permettent d'immobiliser les assiettes dans une position optimale. Pour éviter les zones d'ombre et le chevauchement des assiettes, il convient de combiner dans une même rangée des assiettes de tailles différentes.

Les paniers combinés

Les paniers combinés permettent de réaliser un lavage combiné des verres, tasses, assiettes et couverts. Les couverts et la petite vaisselle sont lavés dans la partie avant. Les verres, assiettes et tasses dans la partie arrière.

Les paniers à fond plat

Ces paniers présentent un fond à large treillage garantissant un excellent résultat de lavage grâce à la distribution de l'eau. Selon la vaisselle, les paniers à fond plat peuvent être combinés avec des supports développés à cet effet.

Les paniers à ustensiles

Ces paniers sont fabriqués spécialement pour les lave-ustensiles Winterhalter. Grâce à leur structure en inox ouverte et solide, les ustensiles lourds tels que les casseroles et autres ustensiles de cuisine encombrants sont lavés parfaitement. Des patins spéciaux facilitent l'entrée et la sortie des paniers.

IWS, l'anti-gaspi chez Electrolux

En limitant la quantité d'eau vidangée, Electrolux, avec son dispositif IWS, réduit la quantité d'eau consommée. Les cuves sont séparées afin que chaque zone puisse fonctionner indépendemment l'une de l'autre. Le gestion de l'énergie est optimisée.

3 QUESTIONS À... François Caillarec, PDG de Capic

NÉO - Comment évolue la demande ? F. C. - Les clients veulent de plus en plus des machines économes en énergie. Auparavant, les gens pensaient que plus une machine affichait une puissance et une consommation élevée, meilleur était le résultat. Aujourd'hui, c'est le strict inverse : le client fait attention au compteur EDF ! NÉO - À quoi vous attachez-vous dans la conception de vos machines ? F. C. - Nous avons, outre l'aspect énergétique, beaucoup travaillé sur les aspects pratiques de maintenance et de nettoyage. Ainsi, nos machines présentent, même à l'intérieur, des surfaces arrondies, sans angles, qui facilitent grandement leur nettoyage. Par ailleurs, toutes les parties importantes des appareils, telles que les filtres ou les moteurs, sont accessibles par l'avant, sans déplacer la machine ! NÉO - À qui s'adresse votre gamme de laveuses à convoyeur ? F. C. - Essentiellement aux collectivités. Notre premier modèle de cette gamme présente une capacité de 100 casiers par heure, soit 1 800 assiettes. Nous avons perfectionné nos modèles : aujourd'hui, des capteurs adaptent les cycles en fonction de la saleté de la vaisselle.

HOBART RÉDUIT LES COÛTS

Chez Hobart, la gamme CS, dont la construction modulaire est identique aux machines à convoyeur de la gamme FT, propose, depuis juillet 2009, une homogénéisation des tableaux de commandes. Dans un souci de réduction des coûts, les machines de la gamme CS ont été optimisées, permettant une baisse de 2,5 à 10%, avec une moyenne de 4,7%.

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
26 sep - Paris
La RHD à l’heure du Healthy

Quels leviers pour relever les défis du mieux-manger ?

05 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quelles solutions mettre en place pour la consommation de demain ?

Nous vous recommandons

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Dossier

[TABLE RONDE] La nécessaire prise en compte des biodéchets

Pour trier et valoriser les déchets, des solutions se mettent en place, des filières se développent. Mieux vaut traiter ce problème aujourd'hui... Car dès le 1er janvier 2016, le seuil sera réduit[…]

13/11/2015 | Les solutionsDébat
Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

Unilever Food Solutions Le gaspillage en question

Un campus des talents cuisiniers  au Club Med

Un campus des talents cuisiniers au Club Med

La chaîne du froid dans l'urgence écologique

La chaîne du froid dans l'urgence écologique

Plus d'articles