informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Les jus de fruits, les alliés d’une alimentation équilibrée

Publié le

| |

Les jus de fruits, les alliés d’une alimentation équilibrée

© Unijus

 Adam Drewnowski, Professeur d’Épidémiologie à l’Université de Washington (Seattle-USA), vient de présenter les résultats de son étude sur les Jus de Fruits dans le cadre des Journées Francophones de la Nutrition, qui se sont déroulées à Marseille. Son analyse confirme que les jus de fruits favorisent un régime équilibré, et qu’ils représentent en France un vrai levier pour atteindre plus facilement le repère des 5 portions quotidiennes de fruits et légumes recommandées par le Plan National Nutrition Santé (PNNS).

 

Cette nouvelle étude, notamment basée sur l’enquête CCAF CREDOC 2013(1), montre en particulier que les consommateurs de jus de fruits sont plus nombreux à consommer 5 portions de fruits et légumes par jour et qu’ils ont une meilleure qualité globale de leur alimentation. Pascale Hebel, Directrice du pôle « Consommation entreprise » du Credoc a complété cette analyse par une présentation de l’enquête CCAF 2013. Elle reconnait aux jus de fruits un rôle nutritionnel significatif au regard de leur contribution moyenne aux apports nutritionnels au sein de la population française : un faible apport énergétique combiné à une densité nutritionnelle statistiquement significative.

Boire du jus de fruits pour consommer plus de fruits

En France, le niveau de consommation de fruits et légumes est souvent bien inférieur aux recommandations du PNNS (Programme National Nutrition Santé). En effet, une enquête(1) menée en 2013 montre que 95% des enfants de 3 à 14 ans et 73% des adultes de 21 ans et plus n’atteignaient pas le repère des 5 portions de fruits et légumes par jour.

D’après l’analyse réalisée par le Pr Drewnowski, les consommateurs de jus de fruits sont plus nombreux à consommer 5 portions de fruits et légumes par jour. Si un verre de jus de fruits peut compter pour une portion de fruits selon le PNNS, l’étude montre également que les consommateurs de jus de fruits consomment davantage de fruits et légumes frais que la moyenne des Français.

Davantage de jus de fruits pour un meilleur équilibre nutritionnel

L’étude a également évalué la corrélation entre la consommation de jus de fruits et la qualité globale de l’alimentation selon l’indice NRF9.3(3). Cet indice permet de calculer la densité nutritionnelle d’une alimentation à partir d’une formule validée et publiée(3).

Compte tenu des nutriments à encourager (protéines, fibres, vitamines A, C et E, calcium, fer, potassium et magnésium) et à limiter (acides gras saturés, sucres et sodium) mis en oeuvre dans cet indice, il est possible de conclure que la consommation de jus de fruits, pour les enfants comme les adultes, est associée à un meilleur indice de densité nutritionnel. De plus, la quantité de jus de fruits consommée influence positivement cet indice de densité nutritionnelle, c’est-à-dire que plus on consomme de jus de fruits – dans des quantités qui restent raisonnables, plus l’équilibre nutritionnel s’améliore.

L’étude insiste aussi sur l’absence de corrélation entre catégories socioprofessionnelles et consommation de jus de fruits. Contrairement aux fruits qui sont davantage consommés par les catégories socioprofessionnelles supérieures, les jus de fruits pénètrent l’ensemble des foyers français. Les jus de fruits donnent donc un accès économique, mais aussi simple et pratique à la consommation d’une portion de fruit.

Une participation modérée aux apports en glucide simples et énergie

L’enquête CCAF 2013(1) permet de mieux connaître la contribution moyenne des jus de fruits aux apports nutritionnels au sein de la population française.

La participation des jus de fruits aux apports en glucides simples atteint ainsi moins de 10% des apports journaliers. En effet, les jus de fruits ne contiennent pas de sucres ajoutés, le sucre apporté étant celui naturellement présent dans les fruits. Par ailleurs, les jus de fruits participent modérément aux apports énergétiques en couvrant seulement 1 à 2 % des apports totaux en énergie.

Réagissez à cet article

*Informations obligatoires

Donnez votre avis

 

Vos événements et formations

26 septembre 2019

La RHD à l’heure du Healthy

Paris

Tous les événements et formations

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus