Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les industries agroalimentaires face à la RHD

La rédaction de Néorestauration
Precepta (groupe Xerfi) vient de publier une étude approfondie sur les IAA face à la restauration hors foyer : Quelle stratégie face à la reconfiguration du secteur ? Avec des prévisions à 3 ans.

Face à la profonde mutation de la restauration, tant sur le plan commercial que financier et des sociétés de restauration collective qui gagnent du terrain sur la gestion directe, on assiste à la transformation du paysage concurrentiel, analyse l'étude. Selon l'enquête, la RHF atteindra 20 % du CA des industries agroalimentaires à l'horizon 2012. Un secteur ô combien stratégique qui reste par ailleurs un vrai laboratoire permettant de développer et tester des produits susceptibles d'être ensuite commercialisés dans les circuits GMS.

La concentration du marché autour de groupes de plus en plus puissants et d'envergure nationale, va se poursuivre, explique Precepta avec d'un côté une demande accrue pour les produits transformés et de l'autre, l'accentuation des pressions tarifaires. De quoi laisser entendre aux IAA que la partie n'est pas complètement gagnée même si la croissance de la restauration est assurée à l'horizon 2010. L'enquête rappelle et explique les 3 leviers de croissance pour les industriels qui doivent miser sur l'innovation, élargir leur gammes de produits destinés à la RHF et déployer des stratégies de marques fortes Elle liste aussi selon la taille et le positionnement des grandes catégories d'acteurs (multinationales des IAA, groupes spécialisés, PME positionnées sur des niches, grossistes et cash & carry) et les stratégies déployées sur les différents segments de la restauration commerciale (économique et super-économique-intermédiaire et haut de gamme) et collective (gestion directe et gestion concédée).  En commerciale par exemple, Precepta confirme toutes les tendances observées par ailleurs. La vive progression du segment super-économique caractérisée par une cuisine d'assemblage avec un marché très porteur pour les IAA positionnées sur la « foodsolution » mais aussi la croissance du segment haut de gamme et « étoilé » avec un avenir prometteur au produits de type poissons filetés, légumes de 1ère gamme et demie (juste effeuillés ou lavés).
L'étude de plus de 400 pages est facturée 1 900 €. www.precepta.fr

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Livre: "Le goût de Cotonou ou ma cuisine du Bénin"

Livre: "Le goût de Cotonou ou ma cuisine du Bénin"

" Avec cet ouvrage, Georgiana Viou nous ouvre les yeux. Non, l’art de la cuisine ne s’arrête pas aux frontières de nos habitudes. Non, la cuisine africaine n’est pas monolithique. Il n’y a[…]

1 000 mots pour rester connecté

1 000 mots pour rester connecté

"Entreprises Performantes et responsables. C’est possible !"

"Entreprises Performantes et responsables. C’est possible !"

Le Must de la bonne cuisine, par Éric Frechon

Le Must de la bonne cuisine, par Éric Frechon

Plus d'articles