Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Les fabricants révisent leurs gammes

Brigitte Taunais

Sujets relatifs :

,
Les fabricants révisent leurs gammes

Gamme de cuisson modulaire bord à bord Premium, de Bonnet.

© PHOTO DR

Puissance, robustesse, hygiène reviennent en force chez la plupart des fabricants de fourneaux qui rajeunissent aujourd'hui leurs collections. Notamment la gamme 900 qui joue sur le registre des dernières technologies.

Avec ses gammes Premium et Grande Carte, âgée pour cette dernière d'une bonne vingtaine d'années, Bonnet se place pourtant sur les créneaux de l'innovation et du rajeunissement. Premium, lancée en 2002, est la gamme « luxe » qui manquait au panel du fabricant. Une absence qui empêchait, selon Christian Darbon, chef de produit cuisson pour l'ensemble des marques de la société, de répondre à des appels d'offres où la robustesse devient, de plus en plus, le premier critère de choix, « que les établissements soient des routiers ou des gastros ! » affirme-t-il.

Une argumentation de poids que défend également Whirlpool au travers du tout nouveau changement de la gamme Cuisson 900 destinée à la restauration commerciale (gastromique principalement) et aux grosses collectivités (hôpitaux, écoles).

Chez Bonnet, Premium est conçue pour un fonctionnement intensif, voire continu. Elle se doit par conséquent de garder son intégrité physique avec des matériaux résistants aux chocs et dont les tôles ne se disjoignent pas.

Toujours plus de solidité et de puissance

Le dessus des éléments est donc conçu en acier inoxydable, 30/10 (3 mm d'épaisseur), monobloc ; la tôle est plus épaisse et l'assemblage des différents éléments s'effectue bord à bord. Les brûleurs sont dorénavant en laiton massif, qui remplace la fonte des anciennes gammes pour des raisons de solidité.

Même préoccupation chez Whirlpool, qui a chassé l'Inox 15/10 de l'ancienne génération au profit du 20/10 (2 mm d'épaisseur), ou chez Rosinox, dont la gamme suspendue Royal Chef est dotée d'un dessus 30/10 doublé d'un renfort 30/10.

A la robustesse, s'ajoute la puissance. « Nous parlons de puissance restituée et non de puissance nominale », analyse Christian Darbon, argument à l'appui : « Un feu vif possède un rendement thermique de 50 % environ. Nos brûleurs ont une puissance nominale de 9 kW. Et nous leur garantissons 60 % de puissance restituée, soit 5,4 kW. C'est toujours mieux que d'annoncer 10 kW de puissance nominale et de n'en restituer que 5 ! » En effet. La marque a donc mis l'accent sur cet argument marketing pour tous les éléments, à l'instar des marmites qui affichent, pour cette gamme, une montée en température supérieure de 20 % à l'ancienne (Grande[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le goût à haute dose

Le goût à haute dose

Les fabricants déclinent les conditionnements et les recettes pour adapter leur offre à tous les usages. A côté des distributeurs rechargeables adaptés aux collectivités, le snacking et le dipping dopent le segment des doses et coupelles[…]

01/12/2003 | Info Services
La vague verte
NOTRE SÉLECTION DE MONOLÉGUMES
NOTRE SÉLECTION DE MÉLANGES DE LÉGUMES ET PRÉPARATIONS

La vague verte NOTRE SÉLECTION DE MONOLÉGUMES NOTRE SÉLECTION DE MÉLANGES DE LÉGUMES ET PRÉPARATIONS

Le Wi-Fi sur la bonne fréquence
8 SOLUTIONS INFORMATIQUES ET LEURS DÉCLINAISONS EN WI-FI
5 SOLUTIONS POUR LA RESTAURATION COLLECTIVE ET APPLICATIONS EN WI-FI

Le Wi-Fi sur la bonne fréquence 8 SOLUTIONS INFORMATIQUES ET LEURS DÉCLINAISONS EN WI-FI 5 SOLUTIONS POUR LA RESTAURATION COLLECTIVE ET APPLICATIONS EN WI-FI

Plus d'articles