Les enfants toujours mécontents de leur cantine

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Les cantines scolaires n'ont pas tellement la cote auprès des enfants. C'est ce que révèle une étude du CLCV (Consommation Logement et Cadre de Vie) portant sur 1400 élèves du primaire, du collège et du lycée entre janvier et mars 2009. Moins de 20% des élèves interrogés déclarent aimer manger à la cantine. La majorité des élèves s'y rend parce qu'elle « n'a pas le choix ».

70% des élèves du primaire trouvent les repas « bons » contre à peine la moitié des collégiens-lycéens. Sans surprise, ceux qui n'ont pas trouvé le repas bon n'ont pas envie de terminer leur assiette : 38% des élèves du secondaire déclarent avoir mangé la moitié du plat, et plus de la moitié d'entre eux ont encore faim en sortant de table.

Que proposent-ils pour améliorer la cantine ? Presque la moitié des élèves recommandent un choix de plats plus large, et une plus grande variété des menus. 42,6% militent pour une plus grande qualité de la nourriture.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Cité Marine complète ses capacités avec l’acquisition de Kerenna Productions

Fournisseur important du hors-foyer, en restauration commerciale et collective, sur ses produits de la mer, légumes élaborés et plats végétariens, Cité Marine a annoncé le 1er juillet l’acquisition de la société Keranna...

06/07/2022 | EGalimVégétal
Arpège Paris se lance dans l’événementiel haut de gamme avec Maison. A

Arpège Paris se lance dans l’événementiel haut de gamme avec Maison. A

J-1 : Webinaire sur Egalim dans la commande publique, l’explosion des coûts en restauration collective et les voies vers de possibles renégociations

J-1 : Webinaire sur Egalim dans la commande publique, l’explosion des coûts en restauration collective et les voies vers de possibles renégociations

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

Hari&Co double la mise sur les simili-carnés

Plus d'articles