informations et solutions pour restauration collective commerciale et snacking

espace

abonné

Les députés rétablissent le "fait maison"

Publié le

Le projet de loi sur la consommation a été adopté en commission à l'Assemblée, après d'ultimes modifications en deuxième lecture touchant au "fait maison".  Ce texte sera discuté le 9 décembre par l'ensemble des députés.

Supprimée par les sénateurs, l'une des mesures phares, l'obligation de la mention "fait maison" principalement pour les plats préparés dans des restaurants pour assurer de l'élaboration sur place et à partir de produits bruts a été rétablie par les députés, via des amendements identiques du PS, des radicaux de gauche et de l'UMP. Les critères d'appréciation de la mention "fait maison" ont aussi été élargis par le vote d'un amendement PS permettant de définir, par décret, une liste d'ingrédients traditionnels pouvant être assimilés à des produits bruts. De "nombreux ingrédients traditionnels comme le beurre, la crème fraîche ou le fromage, le pain, l'huile, la poudre de cacao ou la farine" sont "déjà transformés et restent pourtant indispensables à la confection de très nombreux plats. Or, il est évident que le consommateur n'attend pas du restaurateur qu'il les confectionne lui-même", plaident les députés signataires.

Avec AFP.

   

Donnez votre avis

 

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus