Les défis de l'hôtellerie-restauration

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Selon le rapport de Thierry Costes, l'hôtellerie-restauration doit encourager l'innovation et donner aux entrepreneurs qui ont un projet solide les moyens d'exercer leur métier et de réaliser leur rêve.
C'est aujourd'hui que le Centre d'analyse stratégique (CAS) rend  au Premier ministre, Dominique de Villepin le rapport « Créer, innover, faire rêver : les défis de l'hôtellerie-restauration ».  Après la signature d'un contrat de croissance entre l'Etat et les organisations professionnelles de l'hôtellerie et restauration, puis d'une convention collective du secteur par les partenaires sociaux, le Premier ministre avait en effet  souhaité mettre en œuvre une réflexion de plus long terme dégageant des perspectives de valorisation du secteur de l'hôtellerie et restauration, l'un des premiers employeurs du pays, contribuant largement au rayonnement de la France dans le monde.

Il a demandé à Thierry Costes, co-dirigeant des établissements Costes, avec l'appui du Centre d'analyse stratégique, d'engager cette réflexion. D'où le lancement en janvier 2007 d'une mission réunissant une petite dizaine d'experts sur le sujet (*).  Les conclusions du rapport de 50 pages remis ce jour reposent sur une conviction profonde : l'hôtellerie-restauration, secteur de passion et de création, doit encourager l'innovation et donner aux entrepreneurs qui ont un projet solide les moyens d'exercer leur métier et de réaliser leur rêve. Pour Thierry Costes, président de la mission : « Les Français n'ont jamais autant fréquenté les restaurants ; ils ne se sont jamais autant passionnés pour la cuisine, l'art de vivre... Ne serait-ce pas le moment de donner une nouvelle dynamique au secteur ? »

Trois axes de réforme ont été envisagés par les experts de la mission :
- rénover et enrichir le système de formation des professionnels,
- faciliter le financement de la création d'entreprise dans le secteur,
- et mettre en place une véritable communication.


Les réformes suggérées pourraient, pour davantage d'efficacité, être portées par un pôle de compétitivité de l'hôtellerie-restauration.  « Le défi de l'innovation doit être relevé par les professionnels, avec l'appui des administrations compétentes. De ce partenariat dépend, en partie, le maintien du label France et la santé économique du secteur », conclut le président de la mission.

Le Centre d'analyse stratégique est un organisme directement rattaché au Premier ministre. Il a pour mission d'éclairer le gouvernement dans la définition et la mise en œuvre de ses orientations stratégiques en matière économique, sociale, environnementale ou culturelle.

Consulter le rapport ICI.

(*) Liste des membres de la mission:
Président : Thierry Costes
Gilles Arnaud, Centre d'analyse stratégique
Alexandre Cammas, Le Bureau du Fooding
Laurent Claquin, groupe PPR
Bertille Delaveau, Centre d'analyse stratégique
Hervé Hamon, Université Paris Dauphine
Martine Pretet, Université Dauphine,
Martial Rozier, Oséo-BDPME

Nous vous recommandons

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Le Groupement des Hôtelleries & Restaurations de France (GHR) élit à sa tête Didier Chenet, président du GNI

Créé le 1er janvier dernier, le GHR, à travers ses membres rassemblés, vient d’élire à l’issue de sa première assemblée générale le conseil d’administration ainsi que le bureau exécutif.Hervé Dijols, président du SNRTC...

27/01/2023 |
Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

Majorian a mis sur orbite Peace & Work, un label sur la qualité de vie au travail spécifique à l’hôtellerie-restauration

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

L’édition 2023 du concours Fruit de Talent Andros Chef est lancée

Que faites-vous pour résoudre les problèmes de recrutement ?

Sondage

Que faites-vous pour résoudre les problèmes de recrutement ?

Plus d'articles