Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les déboires de Piazzetta Buitoni

La rédaction de Néorestauration

Relayé par une vaste couverture médiatique, le concept de restauration mobile lancé au printemps dernier semblait prometteur. Toutefois, son exploitation sur le terrain se heurte à divers écueils.
Initié par le pôle impulsion de Nestlé France en partenariat avec Renault et Gruau, Piazzetta Buitoni, présenté en mars 2003 lors du salon Franchise expo, se veut un concept novateur permettant aux pizzaïolos de réaliser un chiffre d'affaires mensuel tournant autour de 8 000 €.
Toutefois, six mois après la mise en service des premiers véhicules, le constat s'avère amer pour plusieurs «partenaires» de Piazzetta Buitoni qui se débattent dans les difficultés financières, en raison du montant des investissements initiaux et de l'insuffisance du chiffre d'affaires. 
Il apparaît que ces exploitants ont été confrontés, dès l'origine, à différents problèmes d'ordre techniques et logistiques. Ceux-ci concernent d'une part la conception et l'ergonomie du véhicule Kangoo ainsi que la fiabilité des équipements embarqués tels que le four, la machine à café, les tuyaux d'alimentation en propane, d'autre part, les attributions d'emplacements.
La recherche d'emplacements  incombe, en effet, aux partenaires qui doivent obtenir des autorisations auprès des municipalités, des collectivités locales, des concessionnaires de marché ou des chaînes de grande distribution. Or, il apparaît que les autorisations de vendre sur la voie publique sont longues et délicates à obtenir auprès des mairies des grandes agglomérations ou encore des concessionnaires de marché. Par ailleurs, les emplacements négociés auprès d'enseignes de la grande distribution ne révèlent pas, pour autant, porteurs en terme de business.
Divers exploitants indiquent, en outre, que si le trafic est plus soutenu sur certains sites, il se limite à des plages horaires trop étroites et demeure insuffisant pour générer des ventes substantielles sur la semaine.
A ce jour, le réseau, comprend huit partenaires mais l'un des premiers «franchisé», Serge Amalric, qui a débuté l'exploitation de la Piazzetta Buitoni en juin dernier, est en phase de procédure contentieuse avec Piazzetta Buitoni SAS.
De son côté, Olivier Nouyrit, manager du projet Piazzetta Buitoni précise que le système de recherche des emplacements offre une certaine souplesse aux exploitants et  s'inscrit dans une démarche commerciale cohérente. Il souligne, par ailleurs, que l'équipe de Piazzetta Buitoni prend en compte les problèmes rencontrés sur le terrain et s'efforce d'y répondre dans les meilleurs délais. « Il faut du temps pour fidéliser une clientèle», précise-t-il, « et toute commercialisation comporte une part d'aléas et d'ajustements». A ses yeux, la pérennité du concept n'est pas remise en cause.
pcecconello@neorestauration.com

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

Pertes d’exploitation : une décision de justice de nouveau défavorable à Axa

Ils sont 5 restaurateurs, à Paris, Puylaroque et Bastia, à poursuivre Axa, suite au refus de leur assureur de couvrir leurs pertes d’exploitation liées à la fermeture administrative de leur établissement[…]

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

La livraison et le click & collect pèsent déjà 5% de l’activité des restaurants Hippopotamus

TheFork lance l’opération Revenons au restaurant

TheFork lance l’opération Revenons au restaurant

Yannick Alléno : nouveau Chef de l’Hostellerie de Plaisance

Yannick Alléno : nouveau Chef de l’Hostellerie de Plaisance

Plus d'articles