Les chocolatiers inquiets par la hausse des matières premières

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Le syndicat du chocolat exprime son inquiétude. La flambée de matières premières essentielles à la fabrication des produits de chocolaterie pourraient mettre en péril la profession.
Le cacao, matière première essentielle voit ses cours progresser très rapidement : + 25% depuis le début de l'année. Les principaux facteurs de cette forte hausse sont les perspectives de récolte mondiale en net recul en raison de mauvaises conditions climatiques. La campagne devrait donc s'achever sur un déficit important et maintenir durablement le marché à la hausse.

Le marché des produits laitiers est également en crise au niveau mondial, le prix de la poudre de lait a augmenté de + 75% sur une année. Une tendance qui devrait s'accentuer au second semestre et sera équivalente en 2008. Quant au marché des noisettes, le retour aux difficultés s'annonce indiscutablement.

Selon le syndicat du chocolat : « Tout porte à croire que cette envolée des prix des matières premières va perdurer (...) fragilisant les entreprises du secteur et impactant directement leurs coûts d'approvisionnement ».


Nous vous recommandons

L’intelligence artificielle pour mieux faire face à l’inflation

L’intelligence artificielle pour mieux faire face à l’inflation

La plateforme SaaS Inpulse délivre ses conseils pour aider les restaurateurs à préserver leurs marges.Inpulse a été créée en 2018 par Brice Konda et Valentin Pignolet pour faciliter la gestion des stocks et les commandes fournisseurs...

Charles & Alice Restauration renforce son offre HVE avec six nouveaux desserts aux fruits

Charles & Alice Restauration renforce son offre HVE avec six nouveaux desserts aux fruits

Poule & Toque s’engage avec une charte nutritionnelle

Poule & Toque s’engage avec une charte nutritionnelle

Dynamis certifiée Bio entreprise durable

Dynamis certifiée Bio entreprise durable

Plus d'articles