Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les chefs Euro-Toques restent mobilisés

Jean-Charles Schamberger
L'Union européenne des cuisiniers milite pour que son logo soit reconnu comme gage de sécurité alimentaire, ainsi que l'a rappelé Euro-Toques France lors de son congrès national.
C'est en présence d'une très large assemblée composée de nombreux chefs, de président de syndicats professionnels et de tous les partenaires de l'association, que s'est  clôturé le congrès Euro-Toques France, ce lundi 6 novembre, lors d'un dîner de gala servi dans le salon Opéra du Grand Hôtel Paris InterContinental.

Un congrès marqué par les 20 ans de l'Union européenne des cuisiniers (lire également www.neorestauration.com du 25 octobre) et donc, naturellement placé sous le signe de l'Europe. Henri Charvet, président national, et Bernard Fournier, président de la commission alimentaire Euro-Toques International, avaient ainsi le plaisir d'accueillir, entre autres, Fred Dijsselbloem, président d'Euro-Toques Pays-Bas et président international, Stéphane Pierre, président d'Euro-Toques Belgique, Jesper Johansson, président d'Euro-Toques Suède. Etait également présent, Max Badelle, membre d'Euro-Toques Luxembourg.

Message d'espoir de Jacques Delors

Lors de l'assemblée générale qui s'est tenue lundi matin, le Néerlandais Fred Dijsselbloem avait notamment désigné l'utilisation d'OGM dans l'alimentation, comme "l'une des plus grandes menaces" pour les cuisiniers et les consommateurs. Il a également insisté sur la nécessité, pour les chefs de l'association, de "travailler  ensemble avec (leurs) homologues des nouveaux pays de l'Union".

Jacques Delors, initialement prévu pour clôturer la séance de travail des Euro-Toques, n'avait pas pu se déplacer. C'est donc à son conseiller personnel, Jean-Pierre Bobichon, que s'est adressé Henri Charvet pour demander que l'ancien président de la Commission européenne - qui soutient l'association depuis ses débuts - convainque les politiques de reconnaître la marque collective Euro-Toques comme gage de sécurité alimentaire. Félicitant l'association pour le travail accompli depuis vingt ans, le bras droit de Jacques Delors a transmis le message d'espoir de ce dernier, à savoir : "que l'Union européenne et plus largement les institutions européennes reconnaissent le logo Euro-Toques, comme signe de référence et de promotion de la sécurité alimentaire en Europe".

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Réouverture:  la FNB soulagée mais pas rassurée !

Réouverture: la FNB soulagée mais pas rassurée !

 La Fédération Nationale des Boissons salue les annonces faites hier par le Premier Ministre qui confirme la réouverture le 2 juin de nos cafés, hôtels, restaurants en zone verte,  la[…]

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

UMIH : La profession sort la tête de l’eau

Les brasseurs français saluent les annonces de réouverture des CHR

Les brasseurs français saluent les annonces de réouverture des CHR

JAIMEMONRESTO.fr  évolue et monte en puissance

JAIMEMONRESTO.fr évolue et monte en puissance

Plus d'articles