Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

LES BRITANNIQUES, des amoureux de la tradition

Paul Fedèle

Sujets relatifs :

, ,
LES BRITANNIQUES, des amoureux de la tradition

Le foie gras fait partie des mets appréciés des touristes britanniques.

© PHOTO : Antoine Marescaux/REA

Les Anglais goûtent en nombre à la France, malgré la ténacité de leurs tabloïds qui cultivent une piètre image des « Froggies »(*). Because ils aiment sa table, ses terroirs et sa culture ! Disposant d'un bon pouvoir d'achat, ils sont curieux et aventuriers.

Donnez aux Anglais la France sans les Français, ils seront les plus heureux du monde. Nul doute qu'ils apprécient et dégustent notre pays, ses traditions, sa cuisine et son art de vivre. Même si notre histoire commune leur laisse toujours quelques aigreurs et que, pour le service, la France peut mieux faire. « Nos compatriotes aiment la France, moins les Français. Je pense qu'il existe une forme de jalousie vis-à-vis de ce pays qui possède des atouts que nous n'avons pas : la table, le climat agréable et la diversité des paysages », souligne Brenda Schaefer, cette Anglaise installée depuis plusieurs années en France.

Ce qui n'empêche pas les sujets de sa Gracieuse Majesté de fréquenter notre pays. Et en nombre. À plus de 14 millions en 2005, ils représentent la première clientèle européenne et pèsent 15 % des recettes touristiques de l'Hexagone. D'autant que la santé de leur économie leur donne un vrai pouvoir d'achat qui booste les dépenses à l'étranger. Ajoutez-y les dessertes aériennes low cost qui fleurissent dans l'Hexagone (39 destinations : voir neorestauration.com) et l'achat massif de biens immobiliers qui les incitent à revenir. Et vous obtenez un vrai réservoir de clientèle...

« RESTEZ AUTHENTIQUES ! »

Pour plaire à ces visiteurs d'outre-Manche, pas besoin d'aller chercher midi à quatorze heures ou se lancer sur le terrain de la cuisine du monde. C'est la tradition qu'ils viennent chercher, dans sa plus simple expression. « Je viens en France 5 à 7 fois par an pour le travail et les loisirs. Parmi mes motivations, outre visiter la famille qui s'est installée dans le Sud-Ouest, je recherche la gastronomie qu'on retrouve dans ces petits villages », explique Natalie Goulet, Franco-Anglaise qui a toujours vécu en Angleterre. Un avis partagé par Brenda Schaefer qui, côté table, privilégie les plats rustiques typiques, voire paysans qui reflètent le vrai visage d'une région. De citer raclettes, fondues, gratins, foie gras... « Contrairement à la France, notre table n'a pas d'identité, elle a assimilé toutes sortes de cuisines empruntées à notre passé colonial. »

À l'heure où la cuisine française subit une vraie mutation, les Anglais semblent nous rappeler que c'est le « classique » qui devient aujourd'hui singulier. « Ne changez surtout rien à vos menus ; ce qui est traditionnel pour vous, est nouveau pour nous. Et c'est cette différence que l'on vient chercher ! », indique Lisa Corderoy, 37[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Salon saveurs des plaisirs gourmands ouvre ses portes

Le salon Saveurs des Plaisirs Gourmands se tient du 29 novembre au 2 décembre à l’Espace Champerret. Avec 300 exposants présentant des produits aux mille et une saveurs, ce rendez-vous incontournable d’avant les[…]

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

L’innovation et la gourmandise asiatique au coeur de la stratégie KellyDeli

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Pâtes, comment les mangerons-nous en 2050 ?

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Libertino, la nouvelle trattoria signée Big Mamma

Plus d'articles