Les brasseurs français saluent les annonces du plan tourisme et demandent à y être intégrés

ENCARNA BRAVO

Sujets relatifs :

, ,
Soyez le premier à réagir

Soyez le premier à réagir

Les brasseurs français saluent les annonces du plan tourisme et demandent à y être intégrés

Les brasseurs français saluent les annonces du gouvernement proposées dans le cadre du plan tourisme le 14 mai dernier et les perspectives de réouverture des cafés, hôtels, restaurants, le 2 juin prochain, dans les départements classés vert. Ces annonces font suite à un dialogue constructif de plusieurs semaines avec le gouvernement.

Les brasseurs souhaitent désormais être pleinement inclus dans ce plan. En effet, les raisons légitimes et vitales qui ont conduit à ces mesures doivent logiquement s’appliquer de la même manière aux brasseries : fournisseurs de tous les secteurs qui ont été fermés administrativement le 15 mars, les brasseries sont naturellement placées dans la même situation et confrontées aux mêmes difficultés que leurs clients (70% des brasseries ont perdu 50% ou plus de leur chiffre d’affaire depuis le début de la crise).

Brasseurs de France, fortement préoccupé par la situation financière des entreprises de la filière brassicole, demande que les mesures d’aide annoncées dans le plan tourisme soient étendues aux « secteurs dépendants » dont fait partie la brasserie française et notamment :

  • le maintien du chômage partiel ;
  • l’exonération des cotisations patronales pendant la crise sanitaire ;
  • la prolongation du fonds de solidarité ;
  • le maintien du report des charges.

Brasseurs de France rappelle enfin le besoin vital pour la filière d’une aide à la destruction des bières invendues destinées au circuit hors-domicile.

Matthias Fekl, Président de Brasseurs de France, souligne « Conscients de la gravité de la situation, nous demandons simplement que les mesures gouvernementales pour les brasseurs soient alignées sur celles des cafés, hôtels, restaurants, dont nous sommes les fournisseurs ».

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles