Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les brasseurs français demandent une nouvelle aide de crise avec la réouverture des terrasses du CHR

ENCARNA BRAVO
 Les brasseurs français demandent une nouvelle aide de crise avec la réouverture des terrasses du CHR

Les brasseurs français, plus d’un an après le début de la crise COVID 19 et neuf mois cumulés de fermeture des cafés-hôtels-restaurants, demandent une nouvelle aide de crise de 15 millions d’euros.

Depuis le premier confinement, la fermeture de nombreux débouchés pour la bière française et la baisse de la consommation ont des conséquences majeures pour tous les brasseurs, les entrepositaires-grossistes et l’ensemble de la filière brassicole.

Ainsi, les producteurs de houblon français, en pleine réorganisation depuis 2019 pour répondre à la demande des brasseurs en houblon local avec la mise en culture de nouvelles variétés et surfaces, se retrouvent avec des stocks très importants non écoulés, qui mettent à mal le redéploiement engagé.

 

De leurs côtés, les brasseurs français estiment désormais que plus de 30 millions de litres de bières, essentiellement en fûts, à l’issue des deuxième et troisième confinements, ne seront plus consommables à la réouverture des terrasses des cafés, hôtels, restaurants après le 19 mai prochain.

 

Brasseurs de France demande donc une nouvelle aide de crise de 15 millions d’euros au gouvernement afin de permettre à la filière brassicole française de surmonter cette nouvelle épreuve. Julien DENORMANDIE, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, qui connaît parfaitement le dossier pour avoir déjà accordé une aide indispensable à l’issue du premier confinement, a été officiellement saisi. 

 

Enfin, alors que la plupart de nos voisins européens ont d’ores et déjà rouvert les terrasses des cafés, hôtels et restaurants (ou vont le faire dans les prochains jours), Brasseurs de France appelle le gouvernement à rouvrir les terrasses, dans le respect des protocoles sanitaires, dès le 19 mai prochain sans distinctions territoriales. Moins d’un établissement sur 4 dispose d’une terrasse, et l’ouverture par département du CHR n’augurerait pas une reprise fiable et vitale de l’activité.

 

Matthias Fekl, Président de Brasseurs de France précise « La situation est inchangée par rapport à l’an dernier. Les mêmes causes créant les mêmes effets, les brasseurs ont besoin d’aides identiques et d’une ouverture rapide des établissements. Je ne doute pas que, comme depuis le début de la crise, le gouvernement sera aux côtés des brasseurs français. »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
01 dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

02 dé - Paris
CONGRÈS RHD

Édition 2021

Nous vous recommandons

Du 25 au 27 juin : 10ème édition de la Moisson des Brasseurs

Du 25 au 27 juin : 10ème édition de la Moisson des Brasseurs

Portes ouvertes des brasseries partout en France : lancement de la saison du tourisme brassicole. Le dernier week-end de juin, juste avant la moisson de l’orge, les brasseurs invitent le grand public à visiter leurs brasseries[…]

Réouverture des terrasses le 19 mai : les brasseurs sont prêts

Réouverture des terrasses le 19 mai : les brasseurs sont prêts

Marseille: Ouverture de Beer District pendant le confinement

Marseille: Ouverture de Beer District pendant le confinement

Biérologue, un métier en fermentation

Biérologue, un métier en fermentation

Plus d'articles