Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les ''Bib Hôtel'' : une nouvelle sélection pour le Guide Rouge Michelin 2003

La rédaction de Néorestauration
Le visage du Bibendum sur l'oreiller symbolise "les bonnes nuits à petits prix", sur le modèle du "Bib Gourmand" pour les restaurants (repas soignés à prix modérés).

Outre le traditionnel palmarès des étoilés, promus, rétrogradés, déchus ou intronisés (voir notre dépêche du 7 février), le Guide Rouge Michelin propose cette année une nouvelle catégorie d'hôtels avec les "Bib Hôtel". Le visage du Bibendum sur l'oreiller symbolisant "les bonnes nuits à petits prix", à l'instar du Bib Gourmand pour les restaurants. 175 adresses indiquent ainsi une chambre à moins de 60 euros pour 2 personnes (moins de 75 pour les grandes villes et les stations touristiques), un emplacement facile d'accès, un bon accueil, du calme et du confort.
Pour mémoire, le Guide Rouge Michelin 2003 répertorie 25 "trois étoiles", 72 "deux étoiles" et 407 "une étoile".

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Obligez-nous (tous) à dire la vérité » : 12 marques s’associent pour lancer un appel aux députés

« Les Français ont le droit de savoir ce qu’ils mangent !  Nous avons le devoir de leur dire la vérité » :  c’est le titre du manifeste publié ce 6 décembre par 12 marques[…]

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

Mardi 7 décembre: 7eme édition des Dîners de Chefs au profit des Restaurants du Cœur

 Le Grand livre du snacking vient de paraître

Le Grand livre du snacking vient de paraître

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Interviews

Restaurateurs vs émetteurs de titres-restaurants : une “class action” est lancée pour obtenir des dommages et intérêts

Plus d'articles