Les besoins d’encaissement désormais couverts par la banque en ligne Shine

YANNICK NODIN

Sujets relatifs :

,
Les besoins d’encaissement désormais couverts par la banque en ligne Shine

Avec désormais la possibilité d’un dépôt sécurisé, Shine, néo-banque pour les pros, 100 000 entrepreneurs sur ses services 100% en ligne, précise ses arguments auprès des restaurateurs. La start-up, filiale depuis 2020 de la Société Générale, déploie ce service dès l’été, et dans toute la France métropolitaine, forte de son alliance avec Brink’s, et son réseau fort de quelque 2000 points de dépôts agréés auprès de l’ACPR dans l’Hexagone. Une nouvelle intéressante pour des établissements qui, même si les paiements par carte bancaire ont beaucoup progressé depuis deux ans, ont toujours la nécessité d’accepter tous les moyens de paiement, ce besoin d’encaissement rendant compliqué l’usage d’une « néo-banque ». « C’est la fin d’un dilemme, souligne Nicolas Reboud, CEO et cofondateur de Shine. Les restaurateurs n’auront plus à choisir entre la modernité d’un compte en ligne et la nécessité de pouvoir accepter tous les moyens de paiement. »

 

Pour déposer leurs espèces, service inclus dans les offres Shine Premium et Business, sans frais supplémentaires, les clients n’auront qu’à éditer un code barre via leur application Shine et à le présenter au buraliste le plus proche de chez eux ou de leur bar/restaurant. Une fois le dépôt vérifié, il sera instantanément crédité. Une opération sécurisée et flexible du fait des larges créneaux horaires offerts par le réseau Shine x Brink’s (en moyenne 8h à 20h du lundi au samedi et de 8h à 12h le dimanche).

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

05
dé - Paris
IN-NEO AWARDS

Primer les acteurs qui participent a l’évolution de la RHD

Nous vous recommandons

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

Umiami installe son premier site de production de viande végétale dans une ancienne usine Unilever

La startup de la foodtech prend la suite de l’ancien site industriel Knorr en Alsace pour y produire ses alternatives végétales à la viande à l'horizon mi-2023.Après avoir annoncé cette année une levée de fonds de 26,5 millions...

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Le jambon San Daniele AOP part à la conquête des chefs français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Reitzel poursuit la relance du cornichon français

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels

Maisons du Monde se rapproche encore des professionnels