abonné

Les arts de la table sortent de leur réserve

Brigitte Taunais

Sujets relatifs :

Les arts de la table sortent de leur réserve

Simplicité des courbes pour la ligne Isatis de Guy Degrenne.

© PHOTO DR

Des formes nouvelles et variées, des matériaux différents... Porcelainiers, verriers et autres orfèvres, oeuvrant jadis dans une tranquillité routinière, vivent aujourd'hui un véritable chamboulement, à l'image de la cuisine elle-même.

Ni rondes, ni carrées, ni rectangulaires, tout juste ovoïdes. Des ailes immenses avec un petit bassin. Ou bien l'inverse. Les formes de l'assiette entrent dans la démesure. Ou, plus exactement, dans l'asymétrie. Rien n'est plus comme avant, tout est chamboulé. « Aujourd'hui, poussés par les consommateurs, les restaurateurs doivent se différencier, certes par leur cuisine, mais aussi par la décoration de leur table et de la salle », affirme Guy Bourgeois, président du Comité des arts de la table (CAT) et distributeur.

Les chefs ont compris que le contenant était aussi important que le contenu. Les envies d'évasion de leur clientèle, l'émergence de la cuisine d'ailleurs, mais aussi les nouveaux modes de consommation du vin y sont pour beaucoup. Les arts de la table ont donc dû s'adapter. Et tout le monde de se lancer dans le dynamisme, le zen, l'asymétrie, le ludique... autant de réflexions récurrentes chez les principaux acteurs du marché. « Nous ne souhaitons pas enfermer le plat dans une seule fonction ; le chef doit avoir une liberté totale », affirme de son côté Peggy Patouillard, chef de produit chez Couzon, à propos de la bien nommée gamme Versatile. Résultat : les couvercles servent d'assiettes ou de dessous de plat, et les petits bols de saladiers. Grâce aux nouveaux mets - exotiques ou non -, les fabricants ont dû aussi étendre leurs gammes. Ainsi Hot Wave, chez Villeroy & Boch, s'est-elle enrichie d'assiettes à sushis et d'une multitude de petits contenants pour les dips. La marque a même créé Hot Wave Extension - une filiale en quelque sorte. Les formes très alambiquées sont, comme le nom l'indique, emprisonnées dans une vague. Autre avantage, pratique celui-là : toutes les pièces s'emboîtent comme un jeu de Lego. Un design signé Alain Vavro. Les effets de matière et de relief sont aussi fort prisés : Apilco en use habilement sur ses collections Zen ou Nara. Idem chez Pillivuyt sur sa toute nouvelle ligne « Plissée ».

Chez Steelite, « Organics », la nouvelle ligne, aux formes amples, rondes et dissymétriques, est basée sur la nature. Mieux encore, plats à sushis et assiettes à nouilles ressemblent[…]

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
02
dé - Paris
Formation - Category Management en RHD

Bâtir une approche efficiente

05
dé - Paris
CONGRÈS RHD 2022

Fidélité, ancrage territorial, expérience…quelles redéfinitions de l’écosystème de la RHD

Nous vous recommandons

Options lance Options Solutions pour accompagner la transition écologique des métiers de la restauration et de la distribution alimentaire

Options lance Options Solutions pour accompagner la transition écologique des métiers de la restauration et de la distribution alimentaire

Options poursuit son engagement pour le « zéro déchet ». Le leader Français et européen spécialisé dans la location de matériel événementiel et la décoration lance Options Solutions pour accompagner dans leur transition...

Badoit réaffirme son soutien auprès des restaurateurs et barmen et lance la Bourse Badoit pour la Joie

Badoit réaffirme son soutien auprès des restaurateurs et barmen et lance la Bourse Badoit pour la Joie

Les alternatives végétales au fromage Violife arrivent en restauration rapide et VAE

Les alternatives végétales au fromage Violife arrivent en restauration rapide et VAE

Des assiettes Extraordinaires chez Maison Fragile

Des assiettes Extraordinaires chez Maison Fragile

Plus d'articles