Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les Américains portent un regard très positif sur leur restauration

La rédaction de Néorestauration
Selon un récent sondage Gallup, la restauration est le secteur économique le plus apprécié des Américains, à égalité avec l'informatique.

Avec 53% d'opinions favorables, à égalité avec l'informatique, le secteur de la restauration arrive en tête des secteurs économiques les plus appréciés des Américains. C'est ce qui vient de ressortir d'un sondage Gallup auprès de plus de 1000 personnes dans tout le pays, portant sur 24 secteurs économiques.
La restauration gagne donc une place par rapport à l'année dernière et précède de loin les secteurs de l'épicerie (42%), de la grande distribution (41%) et de l'agriculture (35%).
Selon la National Restaurant Association, la restauration américaine servira cette année 54 milliards de repas et réalisera un chiffre d'affaires global de 408 milliards de dollars, mais son impact économique dépasse les 1 000 milliards de dollars. Elle emploie 11,6 millions de personnes, ce qui en fait les premier employeur privé des Etats-Unis. Enfin, 90% des restaurants sont impliqués dans des opérations locales de charité ou de philanthropie.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold remporte la première manche contre son assureur

Stéphane Manigold vs Axa, acte 1. Après avoir assigné son assureur au Tribunal de Commerce de Paris, Stéphane Manigold, à la tête de quatre établissements parisiens, dont la Maison Rostang, a[…]

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

600 repas pour le personnel soignant préparés par les salariés de Rational France

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Alexandre Callet reprend son ardoise pour s’adresser, cette fois, aux assureurs

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Maxime Buhler, donner du sens aux frigos pleins

Plus d'articles