Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Les 400 COUPS, un restaurant familial

FLORENT BEURDELEY
Les 400 COUPS, un restaurant familial

5-Une salle équipée de matériel de puériculture est spécialement dédiée aux enfants au premier étage.

© © Laêtitia DUARTE

Mêler restauration « adulte » et jeux pour enfants, c'est l'idée d'Élisabeth Conter et de Séverine Haïat. Elles ont uni leurs forces pour créer, près de la Villette, un lieu unique réunissant toutes les générations dans la sérénité.

« Ici, toute la famille mange ensemble ! » Aux 400 Coups, on annonce la couleur : les enfants sont les bienvenus. Petits et grands se retrouvent dans ce lieu pensé tant autour de la restauration que des activités ludiques. Les enfants peuvent participer à des activités encadrées, après avoir partagé un repas avec leurs parents. Pour les plus petits, l'établissement est équipé de matériel de puériculture. Selon Élisabeth Conter, cofondatrice des 400 Coups, avec Séverine Haïat : « Un lieu de ce genre manquait à Paris. » Le vide est désormais comblé.

Pour mener à bien leur projet, ces deux mères de famille ont sollicité un prêt d'honneur avec l'aide de Paris Pionnières, un groupement destiné à accompagner les femmes porteuses de projet, plus un prêt bancaire - leur apport personnel représentant environ 70 % de la somme prêtée par la banque. L'ouverture du restaurant, le 26 septembre, est venu couronner un travail entamé depuis deux ans. « Nous étions à fond dans ce projet », résume Élisabeth Conter.

 

LA MÊME QUALITÉ POUR TOUS

 

Les parents n'ont pas été oubliés. Les restaurant dispose d'un espace lounge, aménagé comme un salon avec des tables basses, des canapés et une connexion wi-fi. « Nous misons sur les apéritifs dînatoires, qui permettent aux familles de se faire plaisir sans rentrer trop tard, puisque le restaurant ferme de toute façon à 21 heures. »

Côté cuisine, Maxence Jasica, le jeune chef de 26 ans, propose aux têtes blondes une cuisine basée sur l'ardoise « adulte », dans des portions adaptées à leur estomac : « Au lieu d'avoir une viande de 150 g, l'enfant aura 80 g dans son assiette, avec une qualité de produit strictement identique », explique-t-il. Une contrainte supplémentaire dans la gestion des stocks, à laquelle Maxence a trouvé la solution. « Nous établissons une ardoise approximative de la semaine, qui nous donne une visibilité sur les commandes. Par la suite, si nous faisons moins de couverts que prévu, nous nous adaptons en utilisant les produits différemment. Finalement, la contrainte est la même que pour n'importe quel restaurant classique : jeter le moins possible ! »

La créativité du chef se retrouve dans l'assiette, mais pas uniquement au registre des saveurs. Chez l'enfant, le visuel est extrêmement important et conditionne pour une large part son envie de manger : « Selon les couleurs, les formes, la disposition du plat, l'enfant sait en une fraction de seconde si l'assiette lui plaît, note Maxence Jasica. Il y a un important travail à réaliser sur la présentation pour trouver les solutions adaptées aux désirs des plus petits. » Et puisque la vérité, dit-on, sort de la bouche des enfants, gageons que l'équipe des 400 Coups saura la remplir au mieux !

 

ÉLISABETH CONTER Cofondatrice des 400 Coups

« Nous souhaitions répondre au besoin des parents d'aller au restaurant avec leurs enfants. Notre emplacement rue de la Villette, en plein coeur d'un quartier très familial, colle parfaitement avec l'idée de notre concept. La place dont nous disposons permet d'adapter la configuration de l'établissement à la demande. »

 

180 m2

LA SURFACE GLOBALE D'EXPLOITATION (DONT 150 M2 DE SURFACE COMMERCIALE) 20 EUROS LE TICKET MOYEN MAXIMAL

LES ENJEUX

- Répondre au besoin de se retrouver en famille aux heures des repas - Accueillir les enfants dans un espace dédié - Développer une offre propre à satisfaire adultes et enfants - Capitaliser sur l'image de ce lieu nouveau pour développer l'enseigne

CÔTÉ PRODUITS

- Jus de fruits frais : 3,80 euros - Brunch : 18 euros - Formule enfant (plat-boisson-dessert) : 11 euros - Mise en bouche (rouleaux de printemps, betterave, muffin, patate douce, cheddar, fenouil, brochette d'antipasti) : 6 euros - Filet de dinde à l'italienne parsemé de chapelure maison, purée de panais et carottes : 14 euros - Feuilles de pousses de mesclun, ricotta, jambon cru, figues fraîches : 12 euros - Lasagnes maison au potimarron : 13 euros - Fondant au chocolat : 5,50 euros - Cake au citron, amandes bio : 6 euros

FOCUS

LES PLUS - La superficie du lieu, qui permet d'accueillir à la fois enfants et adultes en cloisonnant les espaces - L'emplacement, dans un quartier familial - L'organisation d'ateliers thématiques pour les enfants à partir de deux ans et demi - La possibilité d'organiser des événements sur mesure : goûters, anniversaires... - La présence d'un espace salon dédié aux adultes LES MOINS - Un seul lieu à Paris pour le moment

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Lancement de Quick Service Restaurant Platform

Lancement de Quick Service Restaurant Platform

Kharis Capital, fond d’investissement belge annonce la création du groupe QSR Platform Holding (Quick Service Restaurant Platform). Cette dernière est la plateforme de restauration rapide destinée à offrir une[…]

Le renouveau de Léon de Bruxelles

Le renouveau de Léon de Bruxelles

 Angelina remporte le Musée du Luxembourg avec son nouveau concept: Mademoiselle Angelina

Angelina remporte le Musée du Luxembourg avec son nouveau concept: Mademoiselle Angelina

Quels concepts pour le nouveau food market Iconik ?

Quels concepts pour le nouveau food market Iconik ?

Plus d'articles