Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Léon de Bruxelles va se concentrer sur son développement

La rédaction de Néorestauration
Pour 2005, à parc constant, Léon de Bruxelles annonce poursuivre l’amélioration de son chiffre d’affaires et de ses résultats.

L’exercice 2004 de la chaîne Léon de Bruxelles s'est traduit par une progression de 17 % du chiffre d’affaires (+13,2% à périmètre constant). « Cette performance solide, parmi les meilleures du marché, atteste de la dynamique de croissance de Léon de Bruxelles qui s’appuie sur sa position unique sur son marché et sur l’efficacité de la stratégie commerciale mise en place», commente l'enseigne dans un communiqué.

Les indicateurs opérationnels enregistrent une forte amélioration avec un EBITDA en hausse de 36,7 % à 5,25 M€, et un résultat d’exploitation multiplié par 5 à 2,6 M€.

Des performances que Léon de Bruxelles explique principalement par la forte progression de la fréquentation : + 8,7% en 2004 (contre +3,4% en 2003). L’enseigne sert aujourd’hui plus de 10000 repas par jour.

Le résultat courant avant impôt est multiplié par 8,5 à 2,5 M€, soit 4,4 % du chiffre d’affaires (contre 0,6 % en 2003). Le résultat net ressort à 2,7 M€. Il prend en compte, d’une part, l’impact positif de la première activation des reports fiscaux déficitaires pour un montant de 1,5 M€ et, d’autre part, une provision complémentaire pour dépréciation d’actifs (- 1,3 M€).


Fin 2004, Léon de Bruxelles affichait un endettement financier net de 9,5 M€ (contre 13 M€ en 2003). Une situation financière qui permet à l'enseigne de moules-frites de disposer de la marge de manœuvre nécessaire pour financer ses projets d’expansion: « En 2004, Léon de Bruxelles a tenu l’ensemble de ses engagements. Nous avons dépassé nos objectifs tant en chiffre d’affaires qu’en résultats. Nous pouvons aujourd’hui concentrer tous nos efforts sur la mise en œuvre de notre stratégie de développement », expliquent Jean-Louis Detry, président du conseil de surveillance, et Michel Morin, président du directoire qui prévoient notamment 8 à 10 projets d’ouverture d'établissements entre 2006 et 2008.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

VOS EVENEMENTS
Tous les événements
03 dé - Live et replay
CONGRÈS RHD

Quel modèle de restauration à l’horizon 2022

Nous vous recommandons

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce[…]

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les MOF et le groupe Le Duff s'associent

Les revenus des salariés

Les revenus des salariés

Réussir son entretien

Réussir son entretien

Plus d'articles