Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

abonné

Le titre-restaurant a 50 ans

Jean-Charles Schamberger

Sujets relatifs :

Le titre-restaurant   a 
50 ans

©Gael Kerbaol

© ©Gael Kerbaol

Le 15 octobre 1957, Ticket Repas naissait en France. Jacques Borel, son créateur, revient sur l'épopée du titre-restaurant. Un moyen de paiement qui représente aujourd'hui 10,5 % du chiffre d'affaires de la profession.

Année 1957 : alors qu'il vient de créer l'Auberge Express, restaurant parisien en libre-service situé rue La Boétie (Paris VIIIe), Jacques Borel invente « à titre artisanal » le titre-restaurant. « La situation était simple, explique-t-il, j'avais 400 000 F de capital et 1 260 000 F d'investissement ; donc, comme beaucoup de jeunes entreprises, un manque cruel de fonds propres ! Or, il nous fallait décrocher 100 clients de plus par jour. » Pour cet HEC passé par IBM, le moyen le plus efficace et le plus rapide consiste à aller chercher le client. A partir du 15 octobre 1957, il propose donc à plusieurs sociétés des « tickets repas » de cinq montants : 100, 200, 300, 400 et 500 anciens francs, que celles-ci rétrocèdent ensuite à leurs salariés, lesquels peuvent fréquenter l'Auberge Express ! Le succès de ce Ticket Repas (qui sera rebaptisé ensuite Crédit Repas, enfin Ticket Restaurant en 1962) est tel que la fréquentation du déjeuner de l'Auberge Express passe rapidement de 900 à 1 000 clients (soit 1 500 clients/jour).

Cependant, certaines sociétés clientes, comme City Bank, s'aperçoivent que le Ticket Repas est taxable et ne sont pas prêtes à prendre le risque. Rapidement, s'y ajoutent une certaine lassitude des clients et, surtout, une concurrence naissante qui rend de plus en plus difficile la commercialisation des titres-restaurant auprès des sociétés. « Il fallait alors cinq à six visites pour enlever une vente ! », se souvient Jacques Borel. Conscient malgré tout du potentiel du marché à venir, celui-ci décide de réunir ses principaux concurrents : Georges Corre (restaurants La Source), Robert Gallais (Restorama), Joseph Gariglio (Biella). A l'automne 1961, il leur propose une idée simple : faire en sorte que les titres-restaurant soient valables dans l'ensemble de leurs établissements. Le projet s'accompagnera de la création d'une société mais aussi, plus tard, d'un syndicat - ce sera le Syndicat national des chaînes d'hôtels et de restaurants, en 1964 - ceci afin de négocier au nom d'une profession et non pas d'une seule entreprise.

« En dépit des bâtons qui m'ont été mis dans les roues par les syndicats de restaurateurs indépendants, la société Crédit Repas voit le jour le 27 avril 1962, elle est rapidement rebaptisée Ticket Restaurant en décembre », explique Jacques Borel.[…]

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS

Déjà abonné ?

Mot de passe perdu

Pas encore abonné ?

Nous vous recommandons

Le 4e Bar à Huîtres en forme de défi

Le 4e Bar à Huîtres en forme de défi

En ouvrant sa nouvelle adresse dans le 8e arrondissement de Paris, Jean-Pierre Chedal a modélisé son concept de brasserie de quartier, dans la tradition maison.Non loin de la place des Ternes, Paris 17e, le Bar à Huîtres vient d'inaugurer sa 4e[…]

01/05/2008 |
Mischler cède le Cheval blanc

Mischler cède le Cheval blanc

Modifier les horaires de repas

Modifier les horaires de repas

vite lu

vite lu

Plus d'articles