Nous suivre Actualités de la restauration traditionnelle, rapide, collective, commerciale - Néorestauration

Le taux de TVA dans la restauration devrait se maintenir

La rédaction de Néorestauration

La ministre de l'Economie, Christine Lagarde, a affirmé mardi sur RMC que le taux réduit de TVA en restauration demeurerait inchangé, en dépit de l'abandon de certaines niches fiscales. Selon Christine Lagarde, ce taux est « légitime ». Elle a par ailleurs déclaré que les engagements sur l'embauche prévus au contrat d'avenir avaient été tenus , avec 21 700 embauches en un an alors que l'accord en prévoyait 20 000 sur deux ans. En s'affirmant ainsi favorable à la TVA à taux réduit en restauration, elle s'oppose à François Baroin, ministre du budget, qui a demandé la réduction de cette « très, très grosse niche fiscale ».  L'Umih n'a pas tardé à réagir aux propos du ministre, argumentant que : « La TVA n'est pas une niche fiscale, pour trois bonnes raisons. Le droit communautaire prévoit deux taux de TVA : le taux normal et le taux réduit (en France respectivement à 19,6% et à 5,5%), la TVA à 5,5% existait déjà pour de nombreux métiers de la restauration, notamment les fast-food, et les restaurateurs récupéraient une TVA à 5,5 % et payaient une TVA à 19,6% à l'Etat ; il s'agirait d'une niche fiscale si la situation était inverse. Grâce à cette mesure, la situation est maintenant équitable, toute la restauration récupère et paye une TVA à 5.5% »

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement
notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

L'intérim, un soutien indispensable à la reprise économique

 Le marché de l'intérim est l'un des plus fortement impactés par la crise sanitaire que nous traversons actuellement. Il affichait en effet très récemment une perte de plus de 75% de ses emplois...[…]

Soutien et mobilisation pour les fruits et légumes frais

Soutien et mobilisation pour les fruits et légumes frais

Les chefs se mobilisent pour nos aides-soignants

Les chefs se mobilisent pour nos aides-soignants

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Les Bistrots, pas Parisiens mais Solidaires

Plus d'articles