Le Synhorcat opposé au paiement des fruits et légumes par titres-restaurant.

La rédaction de Néorestauration

Sujets relatifs :

Alors que projet de loi portant sur la réforme de l'Hôpital et relatif aux patients, à la Santé du territoire est en examen, la Commission des Affaires sociales de l'Assemblée Nationale a adopté un amendement  (le n° 551), visant à étendre l'utilisation du titre-restaurant auprès des détaillants en fruits et légumes.
Cette proposition faite par Valérie Boyer, Députée des Bouches-du-Rhône, permettrait ainsi aux détenteurs de titres-restaurant, de les utiliser pour s'acquitter du paiement de fruits et légumes. Didier Chenet, Président du Synhorcat, s'est immédiatement opposé à ce projet d'amendement. « S'il est effectivement souhaitable d'encourager les français à consommer des fruits et légumes, il est pour autant hors de question de permettre leur paiement au moyen des titres-restaurant. Ces derniers ont pour objectif de permettre aux salariés, en l'absence de cantine dans leur société, de prendre des repas au restaurant ou , le cas échéant, d'acheter des préparations culinaires alimentaires immédiatement consommables. Il ne doit pas, aujourd'hui être détourné de son objectif ». Pour le syndicat, l'assouplissement de la règlementation sur les titres-restaurant risquerait de transformer ledit titre en titre « alimentation » avec des conséquences indéniables sur la pérennité du système et celle des entreprises de restauration.

Bienvenue !

Vous êtes désormais inscrit. Vous recevrez prochainement notre newsletter hebdomadaire NEORESTAURATION.

Nous vous recommandons

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

A mi-2022, plus d’inquiétudes que d’optimisme pour les indépendants

L’étau se resserre pour les indépendants. C’est en tous cas la tendance qui se dégage de la dernière enquête trimestrielle de la CPME, dont les résultats spécifiques aux 1414 entreprises de l’hôtellerie-restauration,...

Geranium au sommet du 50 Best

Geranium au sommet du 50 Best

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Orus veut digitaliser l’assurance professionnelle des TPE et PME

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Tribune

Tribune de Fréderic Leclef, directeur général délégué de Lyf - Comment faire revenir les clients au restaurant ?

Plus d'articles